• Le chemin côtier n'est pas un chemin facile.

    Tortueux, rocheux, parfois aérien ou acrobatique.

    Dans les sous-bois les arbres sont souvent tourmentés.

    Des débouchés sur de belles vues: l'azur, le bleu profond de la mer si transparente, le doré des rochers...

    Partons donc...

     

    L'île de la tortue

     

    Quelle chance de pouvoir se promener en bateau.

    Le pain de sucre

     

    Calanque du blé

    Je suis enfin arrivée à quelques constructions en ruines qui furent le témoin de la deuxième guerre mondiale:

    blockhaus... Et cette construction en contrebas bien conservée et assez impressionnante.

    C'est la pointe d'Escampo Barriou, un ancien phare à bain d'huile du 19ème siècle (la partie supérieure a disparu).

    Les ruines ont ensuite été réutilisées comme poste avancée lors de la deuxième guerre mondiale.

    Quelques blockhaus subsistent qui surveillaient la côte en vue d'un débarquement pas la voie de la méditerranée.

     

    On descend beaucoup de marches qu'il faudra remonter ensuite !!!

     

    A partir de là, je reviens vers mon point de départ.

    On regarde par le trou de la serrure !

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires