• Allez, c'est reparti, on descend vers le Séran.

    Même si on connaît la partition par cœur, l'interprétation est toujours différente.

    Les oiseaux chantent le printemps et leurs nids où les oiselles couvent.

    Les pas craquent sur les cailloux et Mira, en avant, renifle par terre, elle cherche ce qu'elle pourrait grignoter.

    Ce jour-là, le temps était brumeux mais les fleurs n'en ont cure et les primevères déclinent les couleurs.

    les abeilles butinent les pissenlits , leurs pattes sont pleines de pollen.

     

     

     

     

     

    Euphorbe


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique