• Je n'ai pas fait tous les cimetières des environs, juste un, il a une belle vue sur le Valromey et en ce début novembre, il est tout fleuri.

     

     

     

    J'aimerais que les cimetières soient plus "vivants", et oui pourquoi pas ? A la manière de ceux d'Amérique du Sud et Centrale où on organise des pique-niques,

    où les enfants et les chiens courent dans les allées, où on parle haut, on rit, on célèbre les morts en vivant encore autour d'eux

    et en faisant des fêtes qui, parfois durent plusieurs jours au moment de la Toussaint,

    où les petits métiers sont légions, où les arbres et les fleurs égayent ces lieux qui sont loin d'être tristes.

    Voici quelques images d'un cimetière de Bolivie à Sucre exactement.

     

    Chien des rues et chien civilisé.

     

     

     

     

    Les prieurs professionnels et en même temps on peut se peser!!!

    Les gamins, nettoyeurs des tombes en hauteur.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique