• Et puis d'un coup des seaux d'eau nous sont tombés sur la tête, des nuages de l'ouest puis du sud, puis de l'ouest.

    En quelques jours, la neige a fondu de moitié pour disparaître dans notre jardin,

    tandis que les flots gonflaient de cette manne neigeuse et qui fondait à vue d’œil.

    Le Séran bouillonnait d'allégresse, lui qui, bien souvent ne coule quasi plus chez nous autrement qu'en souterrain.

    Inutile de dire que Mira était en laisse !

     

    Photos de téléphone

     

     

     

     

    A mettre en grand et en HD


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique