• Encore les Tines, mais cette fois c'est le pont qui franchit le Séran en bas de mon village.

    A cet endroit, le Séran quand il coule fort, se précipite dans une marmite en contrebas.

    Les anciens ont déjà vu l'eau passer par-dessus le pont dans les plus fortes crues.

    Ce n'était pas le cas ce jour-là et il ne reste que quelques mares dans les trous.

    Le Séran est très souvent souterrain.

    J'ai donc pu passer sous le pont pour m'approcher de la marmite.

    A cette occasion, Mira m'a fait vraiment peur et j'ai dû la reconduire en arrière,

    où elle m'a attendue, assise sur ordre.

    (super obéissante, je n'en reviens pas)

    Mais tout d'abord, en descendant, j'ai vu une chose horrible :

    Un cheval à deux têtes, un monstre quoi !!!

    A qui peut-on imputer une telle monstruosité ?

    Tchernobyl ? Changement climatique ? Pesticides ? Engrais chimiques ?

    La liste serait longue … ça doit manger double en plus ces bêtes-là !!!

     

    Arrivée au Séran, Mira s'est amusée à faire des ronds dans l'eau.

    Il ne me restait plus qu'à passer sous le pont et à descendre dans le trou, là où le téléphone ne passe sûrement pas !

    Le travail de sape de l'eau est intéressant.

    Je serais bien allée jusqu'au petit pont de pierre mais je ne voulais pas laisser Mira seule trop longtemps,

    trop peur qu'elle ne veuille me rejoindre !

    Dommage qu'on ne soit pas le 1er avril !!!


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique