• On peut tout perdre en quelques minutes comme ce monsieur d'un village voisin qui a vu sa maison brûler comme une torche en si peu de temps.

    Bien que plusieurs unités de pompiers aient été appelés (je travaillais ce jour-là mais je les ai entendu passer),

    ils n'ont rien pu faire: une cuisinière à bois, paraît-il... ça fait frémir.

    Aujourd'hui une journée de solidarité a été mise en place: ils ont tout perdu (vêtements, souvenirs, papiers...)

    Beaucoup de monde de tous les villages alentours pour acheter tartes au sucre, diots, polenta, meringues, cases devinettes...

    ça ne remplace pas une maison, mais ça doit être un petit plus qui fait plaisir au cœur...

     

    (les gens de la maison d'à côté ont du avoir chaud, c'est le cas de le dire !!!)


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique