• On ne peut aller dans cette région sans rendre visite à cette bonne ville de Sète si typique et au charme certain sous le ciel de février.

    En cette saison peu de monde et des facilités pour se garer.

     

    D'abord, un tour de manège.

    Puis le port et les bateaux de pêche joliment colorés accompagnés de ces cohortes de mouettes impatientes.

    Ils se dépêchent pour vendre leur poissons à la criée.

     

     

    La grande plage de 12 kilomètres qui parcourt le cordon littoral qui sépare la mer de l'étang de Thau.

    Tranquillité absolue ce jour-là.

    A droite, la voie de chemin de fer.

    Vue sur Sète.

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique