•  Pas question de faire ce chemin en entier, il fait 12 kilomètres et je ne peux pas trop m’éloigner, la sieste de Bébé ne sera pas si longue !

     Il faut fatiguer la chienne qui, sinon, devient ch……

     C’est la garrigue, on monte une petite colline et je vois les éoliennes en point de mire, elles paraissent si proches. Peut-être pourrai-je aller jusqu’à leurs pieds…

     L’optique n’est pas notre point le plus fort, nous les humains, elles sont bien plus éloignées que je ne pensais et je les regarderai de loin…

     Non pas que des éoliennes me passionnent mais c’était juste un but.

     

    Chênes verts puis chênes kermesses

     

     

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique