• La côte adriatique n'a presque pas de plages, du moins c'est le cas pour la côte triestine.

    Si elles existent, elles sont en béton et souvent payantes.

    Alors les triestins utilisent les bords de la côte, autrement dit les trottoirs qui sont assez larges.

    Le trottoir devient donc, plage !

    Les triestins adorent se faire bronzer.

    Pour certains c'est presque une religion et on rencontre souvent des gens à la peau très mate, signe des longues heures à lézarder au soleil.

    Pour se baigner, il faut franchir la petite barrière de rochers et éviter de se faire une entorse ou de glisser sur les quelques algues.

     

    J'étais, ce jour-là, assez proche du château de Miramare. Il avait fallu trouver une place pour la voiture, ce qui n'était pas facile.

    (photos prises avec mon téléphone, pardon pour la qualité !)

    Tout est bien organisé, il y a même des douches.

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique