• Des averses bien nombreuses encore. Chez moi c'est la pluie mais quelques centaines de mètres plus haut c'est blanc.

    Les 30 centimètres annoncés sont bien loin d'être atteints et au mieux c'est 7 ou 8 centimètres, pas de quoi s'enfoncer trop en marchant.

    Mais le plaisir est là et les caprices du ciel s'ajoutent aux plaisir des pas feutrés et des courses effrénées de Mira.

    Les paysages changent au gré de la météo et la balade n'est pas monotone.

     

    Tout d'abord, il faut monter et en face, on voit bien la limite pluie-neige qui se situe vers 900 mètres.

    Qu'est-ce qui va nous tomber sur la tête ?

     

     

     

    Nous suivons la piste de raquettes qui nous emmène dans la forêt.

    Là, je ferai demi-tour, la neige s'est mise à vraiment tomber et je crains que les traces de mes pas ne s'effacent.

    La piste n'est pas vraiment balisée dans les deux sens et j'ai toujours un peu peur de me perdre.

    Une voiture ! Sans doute un chasseur solitaire. Mira a sa clochette !

    Changement total d'atmosphère, à comparer avec la troisième photo.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique