•  Les premières images respirent le bon air pur, le plaisir d’une balade équestre dans la neige avec parfois d’énormes congères qui nous interdisent de passer et puis…

      

     

     

     

    ...Le chaos, la poussière, la froidure à cause des portes laissées ouvertes  d’une maison en pleine réfection

     

    où il va nous falloir vivre entre des plastiques censés couper les fines particules

     

    qui envahissent notre nez et nous font éternuer. Mais quelle idée d’avoir commencé en janvier ?!!!!!!!

     

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique