• Après Béon et la route inintéressante qui mène à Talissieu,

    il a bien fallu remonter par le sentier des chèvres, très "casse-pattes" et long à plaisir.

    Heureusement, en haut la vue était belle et des panneaux explicatifs permettaient de retrouver les sommets.

     

    La pierre Chanduraz (1218 m)

    Sur la commune de Talissieu: un petit château aux volets bleus. C'était la propriété des comtes de Savoie au 14ème.

     Il fut rebâti par le prieur de la chartreuse de Pierre-Châtel sur les ruines du Château Froid, démantelé sous Henri IV.

     Il a été fortement modifié au 19ème. (voir ici )

    Arrivée à Talissieu, petit village intéressant aux vieilles bâtisses, cité par Brillat-Savarin

    "A vendre"

    Le sentier des chèvres

     

    La forêt ici, est composée de chênes pédonculés et pubescents caractéristiques d'une influence méditerranéenne.

    On observe aussi toute une végétation comme le buis, l'érable champêtre et l'alisier blanc

    (ici c'est la côte d'Azur du Valromey... Sans la mer !)

    Des petits escaliers ponctuent le chemin. Ils menaient à des vignes, plantées par les chartreux d'Arvières

    dont l'abbaye fut construite au début du 12ème siècle.

    Ce fut un quasi monopole de cette congrégation pendant des siècles.

    La chartreuse fut démantelée à la fin du 18ème siècle,

    mais la pratique de la vigne s'est maintenue et chaque exploitation avait la sienne.

    A l'arrivée à Chavornay, on se sent observés

    Un dernier regard avant de retrouver mon chauffeur.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique