• Saint Jacques 2015, de Larressingle à Lamothe: 19 km + 1 #2

    Au passage, un très beau moulin ancien: Moussègne (commune de Montréal)

     

     

    Encore un agréable passage en sous-bois, probablement une ancienne voie ferrée.

     

     

    Passage dans les vignes avec pour point de repère ce magnifique pin parasol où des pèlerins font la sieste car il fait très chaud.

    Ceux-là sont partis pour 33 kilomètres, je doute qu'ils aient le temps de visiter les lieux qu'ils traversent. ce n'est pas ma conception.

     

    Je passe le long d'une propriété, la ferme Basquin, avec mare et nénuphars en fleurs. Un panneau dissuade les marcheurs de stationner à cet endroit!

    Nous ne sommes pas les bienvenus.

     

    Puis c'est la ferme Bédat (je ne suis pas sûre) au milieu des vignobles...

     

    Enfin, c'est la tour de Lamothe. Elle date du 13ème siècle et domine la vallée de l'Izaute, rivière qui fait la limite entre la Ténaraize et le Bas-Armagnac.

     

    "eaux usées" ou huile bouillante?

    Juste à côté, une maison bien abîmée dans laquelle je pénètre aisément. Je n'y reste pas car j'ai peur de recevoir une poutre sur la tête.

     

    A côté, des piliers attirent mon attention. serait-ce un ancien temple romain?

    Je me suis fait un petit roman dans ma tête, ce ne sont que les piliers d'un ancien pigeonnier détruit!

     

    Eglise de Lamothe (commune de Cazeneuve)

     

    Pour finir, une note un peu plus sombre: c'est le gîte de ce soir-là. Je ne demande pas la lune, simplement de la convivialité (c'est gratuit),

    de la propreté (juste un peu d'huile de coude pour nettoyer les sanitaires et enlever les toiles d'araignées), des abords mieux entretenus

    et une table de jardin et des chaises sans rouille...

    Pour finir, qu'on ne m'apporte pas le repas du soir sur un plateau à 18H45, repas tiède avec aucun moyen de le faire réchauffer (un micro-onde, ça ne vaut pas cher).

    C'est la plus mauvaise soirée que j'ai passée: solitude déprimante, heureusement que j'avais un livre!

    Seuls les chevaux étaient sympathiques. Dommage car le domaine était très beau même si la maison de maître avait besoin de sérieux travaux de réfection!

    Il s'agit du gîte "les Seringas" à 1 kilomètre de Lamothe au lieu-dit le Pardeillan sur la commune  de Cazeneuve dans le Gers.

    ça ne valait pas les 35 euros que j'ai payés (alors que dans le guide de l'année, c'était marqué 33 et la taxe d'habitation est en général de 80 centimes maximum).

    J'ai appris le lendemain que l'autre gîte du village était très bien et accueillant. Tous les deux ont ouvert cette année.

    ça paraît pas trop mal comme ça!

    Un vieux chiffon qui traîne et ce n'est pas le seul!

     

    Ne manque-t-il pas un petit E?

     

    PS: Voilà, je m'absente de nouveau, le récit de mon chemin continuera à paraître quelques jours puis quelques articles supplémentaires sur la Haute-Loire 

    et ce sera le stand-by...

    Une surprise pour la rentrée avec j'espère de superbes photos. Rendez-vous début octobre!

    Si des fois j'arrive à avoir une connexion internet, je ferai paraître quelques articles inédits mais pas sûr, j'aurai tant de photos à traiter, classer....

    Je sais que certains n'aiment pas mettre de commentaires quand je ne suis pas là. Je comprends très bien ce sentiment.

    Je ne vous en voudrai pas si vous restez silencieux. sachez cependant que revenir à la maison et trouver plein de commentaires n'est pas désagréable du tout.

    Et puis, vers la fin de mon voyage (vers le 20 septembre), j'aurai une connexion et là je vous lirai.

    Alors, à bientôt et grand merci à tous ceux qui s'intéressent à ma prose et mes images!

    Saint Jacques ne laisse personne indifférent quelles que soient les opinions, je m'en aperçois bien!

     

     

    « Saint Jacques 2015, de Larressingle à Lamothe: 19Km #1Saint Jacques 2015, de Lamothe à Manciet: 19 Km »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 14:03

    Si tu ne veux pas être surchargée de messages quand tu rentres, le mieux est de faire comme moi, ne pas poster quand tu t'absentes. Moi je fais comme ça parce que je fais partie de ceux qui n'aiment pas parler à un mur et je ne suis sans doute pas la seule alors je me dis qu'en ne postant pas, je laisserai à mes contacts le temps de se reposer tout comme moi je me repose en n'étant pas là. Bon séjour et fais des photos, le reste est moins important et on les regardera à ton retour.

    2
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 14:23
    Trop de bonheur Martine à marcher avec toi . ! Tu mérites aussi ton repos et nous te retrouverons avec d'autant plus de plaisir.Ultreia et à bientôt . Chinou
    3
    Tchaque
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 15:57
    Belle balade Martine , j'aurai bien voulu photographier tout ce que tu vois!
    Bonne continuation ou bon retour!
    4
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 18:52

    tu sais que je m’intéresse à ta prose et à tes photos et à toi... mais la canicule m'a eu, je suis devenue fainéante

    bon voyage

    j'attends déjà ton retour...

    5
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 08:18

    c'est bien de prendre son temps et de visiter les endroits ou tu passes , je ferais ça aussi , mais ce gîte dont tu parles n'est quand même pas terrible .

    tes photos sont très belles et je profite de tous ces paysages et architectures . merci et à bientôt .

    6
    Lundi 7 Septembre 2015 à 10:36

    Perso je passe même si tu n'es pas là. Ce n'est pas chaque jour mais je rattrape les articles non lus car ils m'intéressent et de plus je peux aller à mon rythme. Je crois savoir ou tu es et j'ai hâte de découvrir tes photos. En attendant profites à fond de ton voyage pendant que moi je marche sur le chemin de Compostelle. he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :