• Le 23 février: Tour du Valromey: de Béon à Chavornay 1

    Le manque de neige et l'extrême douceur de ce lundi nous a permis de continuer le tour du Valromey à pied.

    Je m'étais arrêtée à Béon la fois d'avant et c'est donc de là que nous sommes repartis.

    Poursuivre à flanc de montagne jusqu'à Talissieu et vouloir atteindre Chavornay, voire continuer un peu au-delà.

    Il faisait une petite vingtaine de degrés et les vestes sont vite devenues de trop.

    D'autant que le chemin marqué sur la carte au 1/25000 ème était, sur une petite portion, impraticable.

    Il nous a donc fallu redescendre sur la départementale, poursuivre le long de cette voie sans intérêt jusqu'à Talissieu

    puis remonter par un chemin long et très raide, nommé "le chemin des chèvres", c'est tout dire !

    Nous étions en nage tout en haut mais avons retrouvé la vue sur Belledonne, la Chartreuse et le Vercors.

     

     

     

    Sur la droite nous avons trouvé un panneau à moitié effacé indiquant "vieux château"

    Des ruines malheureusement presque toutes envahies par la végétation se sont découvertes à nos yeux.

    Au XIIème siècle, Béon fut le siège de la famille de Luyrieu d'où ce château en ruines.

    Une grande tour fut rebâtie en 1450 et on trouvait une chapelle rurale avant la révolution.

    Les familles qui ont habité ce château ont occupé des postes importants tels que Baillis de Savoie,

    Chambellans des ducs de Savoie, Gouverneur ou Sénéchal de Nîmes

     

     

    Des pervenches en février !!!

    Toutes les 10 à 15 minutes on entend des trains sur la voie ferrée, plutôt des wagons de marchandises.

    De vieilles fermes où traînent des objets hétéroclites qui ne font sûrement pas concurrence aux vieilles portes de granges.

    (à suivre...)

    « Le 22 février: à partir d'HotonnesLe 23 février: Tour du Valromey: de Béon à Chavornay 2 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Février à 08:07

    Coucou Martine. Alors comme ça, tu deviens un peu... chèvre? :-) Hein ma biquette? :-))

    Je me suis baladée dans les vignes dans la plaine du Rhône dimanche et il faisait tout aussi chaud, quoiqu'un un peu gris. Mais nous avons aussi dû enlever les vestes. Et puis les températures sont bien redescendues depuis hier, ce matin, il faisait -6 degrés et les routes étaient verglacées. Nous avons eu de la neige. Quel drôle d'hiver quand même! Les animaux et la végétation doivent être complètement déboussolés et nous, on doit faire avec.

    Mais cela donne de belles photos, surtout les petites pervenches. Bises alpines et bonne journée.

    2
    Jeudi 27 Février à 13:41

    C'est une belle découverte et j'imagine bien les efforts et la chaleur. Oui, lundi il faisait bien beau et chaud.
    Tes fleurs sont belles. La pervenche est comme veloutée.
    Bon, je vais attendre la suite de ton expédition .....

    PS/ Il neige ici en ce moment

    3
    Jeudi 27 Février à 16:18

    Quelle belle promenade. Ce n'est pas le luxe de certains coins mais c'est le bonheur tranquille après avoir quitté la départementale ça va de soit. 

    4
    Jeudi 27 Février à 18:29

    bonsoir Martine

    ça ne fait que monter dans ta région et par des chemins pas toujours faciles , c'est vrai que ça redescend tôt ou tard ...

    en tout cas , belles découvertes de ruines et de fleurs et belle balade pour vous .

    5
    cathoune
    Jeudi 27 Février à 22:27

    j'aurais bien envie de rentrer dans cette vieille ferme... Nous n'avons jamais eu 20° et ce matin, il a neigé mais si peu et cela n'a pas tenu. Demain, gare à ce verglas dont j'ai horreur.  La nature a bien du mal à s'y retrouver et nous avec. J'aurais vraiment préféré un grand froid, pour tuer la vermine du jardin.

    6
    Vendredi 28 Février à 17:49

    Agréable balade même s'il a fallu aux randonneurs marcher sur le goudron durant un temps. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :