• Le 4 mars 2020 : La Combe de la chandeleuse

    J'ai profité d'un temps nuageux, certes, mais clément pour aller me promener là où d'habitude,

    en cette saison, je fais du ski de fond : Lachat

    Un peu de neige et quelques traces de ski pour les inconditionnels de la glisse.

    Quelques courses folles de Mira et des paysages, ceux du film "Le Renard et l'Enfant"

     

    A côté du centre montagnard, malgré une neige un peu limite, plein de gamins s'amusent à la luge.

    Puis c'est le vide humain absolu, je ne rencontrerai plus personne.

     

     

     

     

    Les maisons du Mortier (haut et bas)

     

     

     

     

    « Le cavalier mongolA la cascade de Clairefontaine »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mars à 08:36

    Le vide humain absolu c'est quand même mieux que le champs de neige pelée où des gamins s'essaient à la luge...

    2
    Lundi 9 Mars à 17:27

    Je m'amuse à regarder ces cailloux qui prouvent qu'il manque un peu de neige c'est le moins que l'on puisse dire

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :