• Repérages - 2

     

    La deuxième idée est de partir de notre village et de rejoindre à cheval la ferme de Retord

    en passant par la croix des Terments, le Crêt du Nu, le balcon du Mont Blanc,

    puis de revenir par la Grange à Lucien, Plat Moteau, les Plans d'Hotonnes avant de rejoindre Hotonnes et le village.

     

    Je n'ai pas suivi cet itinéraire dans l'ordre, une petite partie était déjà faite.

    Nos marches ont duré en plusieurs fois entre 1 h 30 et 3 h.

     

    Voici quelques-uns des paysages traversés.

    La forêt

    Il faut passer parfois avec la chienne au milieu des vaches, je n'en mène pas large quand les veaux s'approchent d'un peu trop près.

    Passages pour piétons. Pour les chevaux il faudra ouvrir les clôtures

    La croix des Terments

    Puis arrivée aux Plans d'Hotonnes, je commence la redescente vers Hotonnes.

    Ferme Deschapoux qui est restée dans son jus depuis 1945.

    Elle était conçue pour passer de l'habitat à l'étable sans avoir à sortir, ce qui était bien appréciable en hiver.

    L'eau de pluie est récupérée dans une citerne et couvrait les besoins de la ferme.

    Cette ferme a servi de repaire au maquis.

    en septembre 1943, une réunion de l'Etat-Major de l'armée secrète s'est tenue ici.

    C'est une des rares fermes à n'avoir pas été détruite, incendiée ou modifiée après 1945.

     

    Vue de loin. Pendant ce temps Mira m'attend assise sagement.

     

    J'avise un panneau qui indique la Croix des Terments à gauche. Ni une, ni deux j'y vais. Au moins pour reconnaître un peu.

    Je prends donc "le chemin du maquis" qui me fera passer par des fermes en ruines porteuses d'histoire.

    L'automne est précoce cette année, la sécheresse de l'été a fait son oeuvre.

    Ferme de Morez. En septembre 1943, un agent britannique d'une mission interalliée vient inspecter les maquis.

    Il fait un rapport élogieux sur la tenue de cette ferme.

    Perdues au milieu de la végétation, quelques pierres. C'est tout de qui reste des Combettes.

    Des maquisards issus de ce camp et de celui de Morez participent  aux coups de main opérés sur les chantiers de jeunesse d'Artemare

    et l'intendance de l'armée à Bourg en Bresse, ainsi que le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax.

    là, je fais demi-tour pour retourner à la voiture.

    Ferme La Raie (je crois)

     

    « Repérages - 1Repèrages - 3 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Octobre à 18:31

    Coucou. C'est une région riche en histoires. Celle des maquisards fait état de morceaux de bravoure. Toutes les pierres de ces fermes racontent les veillées à échafauder les plans les plus fous pour contrer l'ennemi. Que de courage...

    Tu as raison, l'automne est précoce. Ici aussi, les arbres commencent déjà à mettre des couleurs. Ils sont fatigués après un été bien trop sec. Et le coup de froid du début de semaine a accéléré le processus. C'est ainsi. Il faut saisir les belles couleurs quand elles sont là. Contente de revoir Mira et ses petites oreilles en photo. Bises alpines et belle soirée.

    2
    Vendredi 5 Octobre à 00:21

    une bien belle randonnée équestre en perspective !

    moi j'aime bien cet automne qui sent encore bon l'été.

      • Vendredi 5 Octobre à 08:24

        Malheureusement la randonnée sera sans doute reportée (quand?) car on annonce du très mauvais temps pour dimanche 7

    3
    françoise
    Vendredi 5 Octobre à 06:37

    balade avec vous, très intéressante... et on imagine le Maquis !

    4
    Jenovefa
    Vendredi 5 Octobre à 07:00
    Une rando bien chargée d'histoire. C'est vrai que l'automne est tôt, tu as raison, il faut en profiter.
    5
    Vendredi 5 Octobre à 08:14

    tu connais la montagne par coeur !

    Mira est bien sage , elle sait bien poser pour la photo .

    ces montagnes sont chargées d'histoire avec le maquis de l'Ain .

    6
    Vendredi 5 Octobre à 08:43

    Bonjour Martine

    L'automne est précoce sur le plateau ? Ce n'est pas vraiment le cas dans les Bauges : hier la sortie du club photos était de saisir les couleurs d'automne mais c'était encore bien vert ...

    Bises

      • Vendredi 5 Octobre à 11:18

        Etonnant, quelle était l'altitude ?

    7
    JP65
    Vendredi 5 Octobre à 17:27

    Ces fermes sont émouvantes, elles sont entourées de paysages superbes et cette verdure qui impose sa couleur...j'adore !

    8
    Samedi 6 Octobre à 16:31

    La croix me parle beaucoup. Combien de photos sont faites ici !

    Puis la grange aussi. Un jour d'hiver nous sommes mis ici pour prendre notre lunch.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :