• On s'énerve en gare

    Orchestre, sifflets, tam-tam, tambourin, trompettes…

    Enfin tout ce qu'on peut pour faire le plus de bruit possible.

    Dans un coin, les gendarmes, certains casqués, mitraillette à la main.

    Promis nous serons sages !

    Les gilets jaunes nous accompagnent car l'un va avec l'autre.

    mais c'est quoi ce truc ?

    Tout simplement l'arrêt programmé des dessertes par le train des villes de Tenay-Hauteville et Virieu le Grand-Belley.

    Et puis à terme, Culoz sera concerné.

    Bref, plus tard la ligne voyageur sera supprimée au profit d'une ligne directe à grande vitesse Genève-Lyon...

    Tout ça pour gagner 7 minutes… pour qui ?

    7 minutes face à la vie quotidienne de tous ceux qui vont travailler dans la région lyonnaise et qui y vont par le train.

    On taxe l'essence mais on supprime les trains. Où est la cohérence ?

    Pour pouvoir se déplacer, au mieux il faudra prendre sa voiture, aller jusqu'à Ambérieu en Bugey où les parkings (payants) sont déjà saturés.

    D'où la colère des gens du Bugey.

    20 minutes d'arrêt total de la circulation dans les deux sens, c'est le temps d'occupation de la voie par les manifestants…

    ça fait 3 fois 7 minutes - 1 minute.

     

    Je vous épargne le film et le bruit, facile à imaginer.

    Comme d'habitude les panneaux m'ont amusée.

    Et tout en y allant de mon sifflet, je les ai pérennisés.

     

     

                                      

     

                      

     

                 

     

         

     

     

    J'ai contemplé la carte Auvergne-Rhône-Alpes de la SNCF

    Combien de gares ont déjà disparu ? Combien disparaîtront sous peu ?

    ça vaut bien un peu d'agitation, non ?

    « L'avant-dernier jour de novembreLe 2 décembre 2018 : Triste journée ? Pas si sûr »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    jenovefa
    Dimanche 2 Décembre à 11:56

    Le train c'est la galère partout.  Même dans la région Nantaise, pour faire 30 km en TER, il faut parfois  2 heures, quand il est pas purement et simplement supprimé (travaux, pas de conducteur de train, matériel défaillant ....) . Le TGV passe avant les toutes dessertes locales. Prenez les transports en commun qui disent ouchnofrown, en effet c'est la région qui paie, donc nous ouch

    2
    Dimanche 2 Décembre à 12:13

    Connaissant bien la région et ses difficultés routières je partage la colère et l'inquiétude de la population. Le train est totalement indispensable surtout l'hiver.Le temps de conduite, les dangers de la route souvent enneigée, le prix du carburant, le passage imposé du diesel à l'essence voir à l'électrique tout s'oppose à l'arrêt du train. Nous vivons une période difficile que j'appelle d'intelligence artificielle. Les décideurs dans tous les domaines ne réfléchissent que par l'ordinateur comme si la vie était un jeu vidéo. J'ai l'impression devant l'incompréhension entre les "gens" et ceux qui commandent de revenir au temps de Mandrin ou des Chouans. Je souhaite aux "gens" beaucoup de courage.

      • Dimanche 2 Décembre à 13:30

        Je crois surtout qu'on veut tout rentabiliser et le TER n'est pas rentable mais indispensable pour les gens qui travaillent. Les décideurs décident à Paris, sur un coin de bureau avec une mentalité de parisien qui jouit des transports en commun somme toute peu chers. Ils ne sortent pas de leur ville ou alors si peu. Ils ne connaissent rien de la vie de la petite province et à vrai dire ils s'en foutent et puis surtout il ne faut pas que ça coûte aux riches...

    3
    Kri
    Dimanche 2 Décembre à 13:48

    Tout disparait: les gares, les postes, ...

    Les calicots sont bien originaux

    Bon dimanche

    4
    Marcello
    Lundi 3 Décembre à 07:50
    Cette incohérence fait peut!
    5
    Marcello
    Lundi 3 Décembre à 07:51
    Peur ..bien sur
    6
    epalobe
    Lundi 3 Décembre à 12:46

    Bonjour Martine ; oh que oui , ça vaut bien vos belles manifs constructives ; ici aussi on est mis à toutes les sauces question transport en commun , suppression d'arrêts de train hyperpratiques , encore de vieux bus puants  , la ville s'embellit bien heureusement , mais tram  et aussi un projet de téléphérique urbain ont pris du retard  c'est pourtant une grande ville Liège 

    7
    Lundi 3 Décembre à 14:10

    Une très bonne série même humoristique et ça fait du bien.

    Pour parler de train; au début de nos années passées à Massignieu nous allions à Culoz pour aller à Paris. C'était pratique pour nous.

    Ici, les trains il n'y en a pas du tout. Pas rentable sauf ce petit train des Pignes qui fait Digne/Nice mais qui est surtout touristique. Les gens qui doivent prendre le train vont jusqu'à Aix en Provence.

    8
    Sylvie
    Mardi 4 Décembre à 21:21

    Tout ça pour que le TGV gagne 7 minutes !?

    A part ça, on incite les Français à se passer de la voiture...

    On marche vraiment sur la tête dans ce pays!

    9
    Mercredi 5 Décembre à 15:56

    super les slogans !

    10
    Dimanche 16 Décembre à 11:00

    Comment ça, à terme il n'y aurait même plus d’arrêt à Culoz ? C'est dans l'air du temps ma chère dame, où les décisions sont prises très loin ! Dans ma petite ville de Challes (6.000 habitants) la poste a été supprimée. Ouais, je sais bien que dans d'autres pays les opérations postales se font dans les supermarchés ou dans de petites boutiques mais à à chaque fois ça fait des emplois supprimés (c'est comme pour les péages des autoroutes et même si c'est rarissime que je les emprunte, si un péagiste est encore présent, je préfère faire la queue que de passer aux bornes automatiques). Quelle époque !

      • Dimanche 16 Décembre à 12:07

        D'autant que les employés de la poste sont soumis à un certaine discrétion…. Que dire des supermarchés ou épiceries locales ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :