• Novembre 2017: les cimetières

    Je n'ai pas fait tous les cimetières des environs, juste un, il a une belle vue sur le Valromey et en ce début novembre, il est tout fleuri.

     

     

     

    J'aimerais que les cimetières soient plus "vivants", et oui pourquoi pas ? A la manière de ceux d'Amérique du Sud et Centrale où on organise des pique-niques,

    où les enfants et les chiens courent dans les allées, où on parle haut, on rit, on célèbre les morts en vivant encore autour d'eux

    et en faisant des fêtes qui, parfois durent plusieurs jours au moment de la Toussaint,

    où les petits métiers sont légions, où les arbres et les fleurs égayent ces lieux qui sont loin d'être tristes.

    Voici quelques images d'un cimetière de Bolivie à Sucre exactement.

     

    Chien des rues et chien civilisé.

     

     

     

     

    Les prieurs professionnels et en même temps on peut se peser!!!

    Les gamins, nettoyeurs des tombes en hauteur.

    « Le 4 novembre 2017: de belles routesLe 6 novembre 2017: Neige en folie - 1 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre à 18:23

    J'ai vu beaucoup de cimetières comme ceux de tes photos 5 et 6 aux Canaries, je trouve ça plutôt bien, les petites niches prennent moins de place que des tombes et surtout c'est plus discret car chez nous les rivalités de à qui aura la stèle la plus moche et de mauvais goût, le marbre, les chichis, tout ça c'est de très mauvais goût. Mais je suis mauvais client de toute manière car je n'aime pas ces lieux et je suis pour l'incinération.

    2
    Jeudi 9 Novembre à 19:10

    Bonsoir Martine,

    Je ne sais pas où se trouve ce premier cimetière que tu montres dans le Valromey, mais ils sont à peu près tous semblables.
    Celui de Massignieu de Rives est derrière l'église et il est face au Grand Colombier. J'aimais bien.

    Les cimetières maintenant ne me font plus peur mais lorsque j'étais enfant oui. Petite fille, j'ai habité quelques années dans le Sud et certaines tombes étaient des petites maisons bien plus grandes que moi.

    Tu parles des cimetières d'Amérique du Sud. Oui, ils sont plein de vie ....

    Je te parle maintenant des cimetières d'Amérique du Nord, qui sont très sobres. Une croix et du gazon des arbres et des bancs. c'est très reposant.

    J'aime tes photos (surtout les dernières)

    Belle soirée. Une bise

    3
    Vendredi 10 Novembre à 06:42

    ah oui , ils sont plus gais qu'ici ! c'est même un plaisir de venir voir ces façades .

    j'aime bien la dame avec ses nattes , très typique .

    4
    Vendredi 10 Novembre à 07:17

    Je ne suis pas très adepte des flâneries dans les cimetières... Quand j'étais allée à Paris, j'avais retrouvé une amie blogueuse qui m'avait emmenée dans le cimetière de Montparnasse. On avait déambulé et encore déambulé... et j'avais froid. :-) Au propre comme au figuré. Le cimetière du Père Lachaise m'avait paru un peu plus plaisant et j'avais presque pris plaisir à me balader dans les allées dans le vent de novembre.

    Mais c'est vrai que nos cimentières sont bien tristounets. En comparaison à ce que tu décris dans d'autres pays. C'est ainsi. J'imagine mal le petit cimetière de mon village d'enfance se transformer en fête au village.

    J'aime bien la photo avec cette dame habillée tout en noir. Très beau et poignant.

    Je t'embrasse et te souhaite une belle journée.

      • Vendredi 10 Novembre à 08:06

        On m'a raconté qu'au Mexique, les fêtes de Toussaint durent une semaine dans les cimetières: chaque jour est une fête différente: on célèbre les accidentés, les enfants non baptisés, les morts de l'année, les adultes, les saints, chacun sa petite fête, pas de jaloux et tout celà dans les rires même si au fond du cœur, on pleure.

    5
    Kri
    Vendredi 10 Novembre à 10:40

    Bonjour Martine

    Bien insolite ce cimetière bolivien et je l'apprécie bien plus que les notres

    6
    Vendredi 10 Novembre à 12:18
    Xtian

    Bonjour Martine

    Tu n'as pas tort quand tu évoques la tristesse qui émane de nos cimetières. Tu parles des cimetières d'Amérique centrale ou d'Amérique du Sud, je pourrais évoquer les jolis parcs arborés et fleuris où la promenade est si agréable en Suède et où les autochtones viennent se balader jusqu'à très tard le soir...

    Bises

    7
    francoise
    Vendredi 10 Novembre à 15:08

    cimetière en Espagne

    8
    Vendredi 10 Novembre à 21:18

    tu as raison , la gaieté à sa place dans un cimetière 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :