• 20/04/2017: En prenant de la hauteur - 1

    Faire toujours le même chemin avec la chienne est exaspérant car elle passe son temps à chercher ce qu'elle pourrait manger, comme une obsession ou un jeu...

    N'importe quoi, une graine de frêne, un bourgeon, du crottin, de la bouse, un morceau de bois, de l'herbe et que sais-je encore, tout et n'importe quoi,

    ce qui m'oblige à la tenir en laisse, une laisse longue de quelques mètres !

    Quand nous allons dans des endroits inconnus ou peu connus, ça va mieux...

    Quoique ce jour-là, il y avait quelque chose de sûrement délicieux dans le pré, si délicieux qu'elle ne m'a pas obéi au rappel.

    Je me suis alors cachée et bien cachée puisqu'elle ne me trouvait plus... La panique à bord...

    Bien fait pour ses pattes !

    Néanmoins, nous avons pris de la hauteur et la balade fut agréable.

    Plusieurs fermes jonchent ce parcours et certaines ont servi de lieux de vie pour les maquisards. La plupart de ces habitations furent brûlées par les allemands.

     

    De toutes petites fleurs au ras du sol.

     

     

    Ferme du Sèche qui a servi d'hôpital pour les maquisards fin 1943 début 1944.

    Elle fut en partie incendiée lors des opérations allemandes en 1944.

    Son nom vient de Siccus qui veut dire prairie sèche, terrain asséché, cours d'eau souvent à sec, broussailles sèches.

    On peut envisager un environnement totalement différent.

    Le puits.

    Puis nous continuons dans les bois...

     

    (Suite demain...)

     

    « 17/04/2017: Un petit bout de tour du Valromey à cheval20/04/2017: En prenant de la hauteur - 2 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Avril à 19:43

    Bonsoir Martine,

    C'est bien ennuyant cette manie de manger n'importe quoi car elle va te faire des gastros ! Pourquoi ne pas lui mettre une muselière confortable qui lui permette d'ouvrir la bouche mais de ne rien gober ?

    C'est charmant ce tout petit printemps, le vert est tendre.

    Bon, pour Mira déjà c'est bien .... elle pourrait partir sur la trace d'un chevreuil, d'un lièvre ou autre ! Les odeurs ne doivent pas manquer .....
    Douce soirée et bon dimanche

    2
    Dimanche 23 Avril à 05:57

    La plupart, pour ne pas dire tous, les chiens font ça, ils bouffent n'importe quoi sans discernement, y compris ce qui va les rendre malades. L'idée d'Elisa d'une petite muselière souple est bien, il en existe en matière aérée qui se scratchent sur le côté pour pouvoir donner assez d'espace pour ouvrir le museau sans pour autant pouvoir attraper des saletés.

    J'ai le même problème avec trois des miens, la seule qui ne le fait pas est Gaïa qui se contente de brouter de l'herbe, elle n'est jamais malade.

    Tes fleurs bleues pourraient être des Globulaires à tige nue (globularia nudicaulis) mais si c'est bien cela elles sont en avance car en général elles ne sortent guère avant fin mai début juin.

    3
    Dimanche 23 Avril à 10:31

    Bonjour Martine,

    C'est bien le jeu de cache-cache, je pratique toujours ainsi aussi pour devenir la priorité du chien, peu importe les circonstances. J'espère que cela va lui passer. Massaï ce matin a gobé une chenille, mais l'a vite recrachée. Heureusement pas une processionnaire...

    Bon dimanche. 

    4
    Dimanche 23 Avril à 10:43

    Jolie balade

    Merci

    5
    Lundi 24 Avril à 15:30

    cette vue sur la première photo est magnifique

    j'aime beaucoup ce genre de ballade qui est revigorante

    merci pour ce partage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :