• Saint Jacques de Compostelle 2015, de Miradoux à Lectoure: 15 Km

    Bien que ne faisait que 15 Km, ce parcours m'a paru long, il me semblait ne jamais arriver à Lectoure. Le village qu'on voit de loin semble presque inaccessible.

    Mais ça, c'est déjà la fin!

    Le temps est frais après l'orage et il faut en profiter car il y a tout lieu de croire que le thermomètre va remonter dans la journée.

     

    Château de Gachepouy du 14ème siècle.

     

    Et toujours des tournesols

     

     

    Une rue de Castet-Arrout et son église.

    L'étymologie "château rouge" que certains ont cru pouvoir avancer doit être contestée car elle ne repose sur aucun élément sérieux, il faut plutôt y voir une erreur de transcription du mot "arroy", adjectif masculin dérivé du verbe gascon "arrolhar" (entraîner, faire rouler violemment) désigne quelque chose de jeté à bas, d'effondré. Ainsi, Castèth-Arrolh serait en fait un château de terre et de bois détruit ou rasé pour des raisons diverses il y a fort longtemps, mais que la tradition orale a toujours conservé en mémoire. (Source Wikipédia) 

     

    Ferme de Samatan (on y fait du canard gras paraît-il).

     

     

    Lectoure! Chouette j'arrive

    Mais non, Lectoure est encore loin, j'ai la dalle et il n'y a aucun endroit où me poser pour festoyer de ma tomate, mon yaourt, mes petits gâteaux, ma compote

    et mon jus d'orange.

    Il n'y a que ce tas de pierres, un peu dur pour mes fesses mais tant pis, c'est mieux que parterre.

     

    Un building de paille!

     

     

    « Saint Jacques 2015, d'Espalais à Miradoux: 18,8 Km #2Saint Jacques de Compostelle 2015: Lectoure »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Claire
    Lundi 24 Août 2015 à 19:04

    Inscrite depuis peu à votre blog, je prends enfin le clavier pour vous dire qu'au fil des jours, j'ai beaucoup aimé vos photos.


    Celles consacrées à votre périple vers St Jacques de Compostelle m'ont donné l'occasion d'expliquer à ma fille ce que représentait ce pélerinage dont elle avait déjà entendu parler sans comprendre exactement pourquoi on n'allait pas là-bas tout simplement... en voiture !  Bref, pour elle, c'est une grande "rando"...


     

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 19:06

    C'est dommage de programmer en ton absence, je suis plutôt contre ce procédé car je déteste parler dans le vide.

    3
    Lundi 24 Août 2015 à 22:14

    De plus en plus varié et attirant

    4
    Mardi 25 Août 2015 à 00:52

    J'aime bien cette campagne parsemée de chateaux et de villages. On a un peu l'impression qu'ils se ressemblent tous, heureusement tu sais nous montrer que non. Une tomate et trois gateaux sec plus un jus pour faire glisser la compote ce n'est pas un peu léger pour "avaler" les kilomètres ?.

    5
    Mardi 25 Août 2015 à 07:58
    Chinou

    Je ne trouve pas ton sac très imposant, cela veut dire que soit tu utilises le portage soit tu laves tous les soirs et que tu ne sèches hélas pas les jours d'orage. L'an passé le mien pesait 10kgs mais au bout de quelques jours, on ne le sent plus vraiment surtout s'il est bien équilibré. Ultreïa, Chinou

    6
    Mardi 25 Août 2015 à 11:14

    Bonjour Martine,

    J'aime beaucoup ce village et ses ruelles. En effet ton sac n'est pas très imposant, tant mieux pour le dos!

    Je vais voir les épisodes manqués.

    Bises

    7
    Mercredi 26 Août 2015 à 08:31

    C'est bien joli la seule chose qui me chagrine dans tes photos c'est ce ciel toujours grisâtre. Il devait faire trop chaud.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :