• Saint Jacques 2015, de Lauzerte à Moissac: 24,5 Km + 3 Km

    C'est mon troisième jour de marche et je souffre pas mal: ma hanche droite est douloureuse et j'ai quelques ampoules au talon droit. Bref, je confirme que les quatre premiers jours de marche sont toujours difficiles, le corps n'est pas encore habitué.

    En général je pars assez tôt le matin, vers 7H30/7H45 et je marche trois heures d'affilée avant de me reposer un peu, m'arrêtant juste pour les photos. Mon sac n'est pas trop lourd et j'ai enfin assez bien dormi la veille. Pourtant ce jour-là est particulièrement dur, d'autant plus que le thermomètre a décidé de grimper à 37° à l'ombre et qu'il y a beaucoup plus de goudron que de chemins. pas de bancs pour se reposer et personne à qui parler pour faire passer le temps plus vite, alors, quand vers 14h je passe devant un centre hippique qui fait aussi accueil de pèlerins, je retrouve le sourire et peux manger mon maigre repas auquel j'ajoute une bonne glace!!! Un petit café et je repars un peu requinquée pour Moissac.

    On voit ici des fleurs dispersées dans un champ... Pourquoi? Serait-ce pour observer le pucerons éventuels qui s'attaqueront en priorité aux fleurs?

     

    Pigeonnier monté sur pilotis pour empêcher les rats de grimper. La fiente des pigeons était utilisée comme engrais.

     

    Eglise Saint Sernin du Bosc malheureusement fermée.

     

    Parfois on trouve, comme ça, sur le chemin, un petit éventaire de fruits ou de melons et personne. les prix sont marquées et une boîte est mise à disposition pour laisser son obole. Ces fruits sont délicieux et juteux à souhait!

     

    Vue campagnarde du Tarn et Garonne.

     

    Ouf, un peu d'ombre!

     

    Ferme de la Carbonnière et ses pins parasols

     

    Enfin, c'est l'entrée à Moissac, on est tout content quand on arrive. Il y a cependant un petit problème: Moissac est une ville très étendue et il faut presque une heure pour la traverser et arriver au gîte sous le cagnard... Alors voyons, 24,5 Km + 3 Km pour arriver au centre ville, ça fait 27 Km au moins, j'en ai plein les pattes. Heureusement le gîte est accueillant et il faudra juste, après que je me sois douchée et que j'aie lavé mon petit linge, que je me donne un bon coup de pied où je pense pour me donner le courage de ressortir visiter la ville... mais ça c'est pour demain.

     

     

    « Saint Jacques 2015, Lascabanes-Lauzerte 23 Km #2Saint Jacques 2015, L'abbatiale de Moissac #1 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    françoise
    Lundi 17 Août 2015 à 18:46

    tu pries pour nous, ou alors ce sont les kilomètres qui comptent comme offrandes, si oui, ça suffit aisément

    j'aime ton périple et regrette de ne pouvoir

    à bientôt

    fr

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 17 Août 2015 à 19:04

    Je te tire un grand coup de chapeau pour ton courage et ta volonté.  Amusant que tu sois passée à Moissac car j'ai programmé pour dans quelque temps (je n'ai pas en mémoire la date exacte), une photo du cloître de sa superbe abbaye. Je suis fan de tes séries Compostelle parce que ce sont des chemins que je ne ferai jamais et que tu nous montres des lieux totalement inconnus, par moi en tout cas.  Merci pour ça.

    3
    Lundi 17 Août 2015 à 19:06

    La marche sur le bitume est très éprouvante pour les jambes.

    Très joli ce petit pigeonnier qui doit aussi servir de grenier à céréales, il y en a beaucoup comme cela en Galice.

    4
    Mardi 18 Août 2015 à 07:33

    Il est beau ton chemin Martine

    Merci

    5
    Mardi 18 Août 2015 à 08:48

    J'aime beaucoup ce "rapport" quotidien. On y découvre des beautés et de l'insolite comme ce dépôt de fruits à destination des voyageurs. J'espère que ceux ci en bons chrétiens laissent vraiment leur obole. On se rend compte également que ce n'est pas une simple promenade et qu'un minimum de volonté est necessaire. Bravo et merci.

    6
    Mardi 18 Août 2015 à 12:19

    Bravo pour ce chemin parcouru et merci de le partager avec nous. Mais dis-moi, tu n'es pas seule à le faire?

    Vraiment tentant en tous cas! a demain pour la suite. wink2

    7
    Mercredi 19 Août 2015 à 12:56

    bravo bravo à toi, un pigeonnier de toute beauté, ces fruits en partage j'adore ce principe, je j'acclame. c'est si rare ! Nous attendons la suite.

    8
    Mercredi 19 Août 2015 à 15:41

    Tu es courageuse et j'ai pensé à toi lorsque tu étais sur les chemins. Il faisait si chaud !

    Tes photos sont bien jolies et mon regard est attiré par ce beau pigeonnier.
    Bisous

    9
    Mercredi 19 Août 2015 à 17:45

    c est gai  de trouver  des fruits en route et la confiance qui règne , ils sont meilleurs , ils n ont pas macérés dans nos sacs ;       tu nous fait toujours  découvrir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :