• Passer n'importe où

    Partir pour la balade du matin, envie de changer, quitter le chemin,

    partir au hasard dans un pré jusqu'au ruisseau, traverser dans quelques ronces,

    passer entre deux barbelés au risque de déchirer les vêtements et découvrir les premières petites violettes.

    Regretter de ne pas avoir pris l'appareil-photo, le téléphone fera l'affaire encore une fois.

     

     

    « Allons aux urnesA Merlogne »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mars à 07:45

    bonjour Martine

    aller à l'aventure et découvrir des choses qu'on attend pas le long du chemin est souvent réjouissant comme cette tache de violettes 

    2
    Mardi 17 Mars à 08:35

    Aller à l'aventure dans la nature là où elle est préservée, c'est un bonheur dont il ne faut pas se priver.

    3
    Sylvie
    Mardi 17 Mars à 12:31

    Que ces violettes font du bien dans le climat actuel !

    4
    Mardi 17 Mars à 14:22

    C'est tout joli ce début de printemps !

    5
    Mardi 17 Mars à 14:29

    On a presque de la chance de subir le confinement dans nos belles régions de moyenne montagne, ou de campagne....yes

    En ville, comme cela doit être triste !!frown

    Bonne fin de journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :