• Les cygnes

    Je suis descendue à Belley. Il faisait beau chez moi mais j'ai dû quitter le soleil pour la brume.

    En bas c'était tout moche. Et pourtant c'est là que j'avais décidé de promener Mira, ayant des courses à faire.

    Tristes bords du Rhône.

    Seuls les cygnes animaient le fleuve tout gris.

    Il y avait les parents et leurs quatre cygneaux (ou cygnons comme on veut)

    Un autre, un peu plus loin s'est rapproché de la famille à notre approche.

    Les parents protègent leurs petits de l'année.

    Il est difficile de faire la différence entre le mâle et la femelle.

    Le père a un tubercule au-dessus du bec plus gros que la mère.

    Amusons-nous à chercher qui est qui !

     

     

     

    « L'éphémèreBonne année »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Décembre 2018 à 13:41

       Coucou ,Belley est une ville triste !Tu as vu des cygneaux?Moi j'ai reçu des signaux (j'ai fait une rajoute ce midi ,ça vaut le coup!

    Bisous

    2
    françoise
    Mardi 1er Janvier à 08:53

    j'adore tes cygneaux sur le lac

    3
    Lundi 7 Janvier à 10:34

    Belley, cent fois traversé (enfin plus maintenant on contourne) mais jamais arrêté ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :