• Le 6 octobre 2017: sur les bords de Seine

    Une grande fête familiale m'avait fait transiter par Courbevoie avant de rejoindre Rouen,

    ce qui m'a valu une balade en bord de Seine sur l'île de la Jatte à Neuilly sur Seine.

     

     

     

    Au café La Jatte, l'effet était saisissant: beaucoup de lumière transmise par de grandes verrières, de la couleur,

    un piano qui n'attendait plus que son pianiste, et...

    Un énorme dinosaure au plafond qui changeait de couleur au gré des spots du moment.

    Impossible de le photographier en entier.

     

     

     

    Je vous rassure, il est en bois !

     

    Nous avons poursuivi notre chemin pour passer devant un beau bâtiment de briques: la fondation Paul Parquet qui recueille dans sa pouponnière

    des enfants à pathologies chroniques ou placés pour des problèmes psychosociaux.

     

    Dans ce monde imparfait, voici une exception.

    « Lever de soleilLe 6 octobre 2017: du Sacré-Coeur à la Défense, un coucher de soleil. »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Octobre à 18:58

    Je suis tout particulièrement fan des reflets des photo 2 et 3. Mais j'aime bien tout le reste aussi

    2
    Lundi 16 Octobre à 19:11
    Coucou. Je n'ai jamais compris mes neveux. Quand ils étaient petits, ils avaient une fascination pour les dinosaures. Il fallait leur en trouver en plastique, il fallait le livre d'explications de toutes les espèces et je ne sais quoi encore. Je trouve ces bestioles vraiment affreuses. Même quand elles sont éclairées par des spots et en bois. :-) Mais cet avis n'engage que moi. Par contre, j'aime bien les photos avec les reflets dans l'eau. Elles reflètent la belle tranquillité du fleuve. Merci pour le partage et je te souhaite une belle soirée. Bises alpines.
    3
    Mardi 17 Octobre à 00:04

    Très intéressant. Le café est très beau .J'aime beaucoup le style (moins le dinosaure). Le bâtiment de la fondation est magnifique et la fondation tout autant. L'enfant en couche les bras écartés et les poings fermés en résume parfaitement le rôle .

    4
    Kri
    Mardi 17 Octobre à 08:37

    De très beaux reflets

    il y a un risque de retrouver un os dans la soupe là ;-)

    5
    francoise
    Mardi 17 Octobre à 16:21

    un soir, je m'étais perdu seule à Courbevoie 

      • Mardi 17 Octobre à 18:32

        ça ne m'étonne pas de toi!!! Mais rassure-toi, moi non plus je n'ai aucun sens de l'orientation.

    6
    Mardi 17 Octobre à 19:09

    Bonsoir Martine,

    Bien déjà cela me fait plaisir que tu n'as aucun sens de l'orientation car je suis comme toi.Christian dit souvent que je suis une copilote épouvantable !

    Ton billet est beau. ce bord de Seine aux premières couleurs de l'automne est bucolique. C'est beau L'Île de la Jatte à Neuilly ... tu en fais des choses dis-moi !

    7
    Mercredi 18 Octobre à 18:16

    Mais Dieu que tu bouges toujours ici et là loin de chez toi...Tu es une globe trotter!

    Tes photos sont belles bien que je ne pourrais être dans cet environnement tant trop de tables de chaises de gens...crise de panique assurée pour moi!

    Belle soirée...où que tu sois car on ne sait plus!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :