• Le 30 juillet 2017 : Dernière journée - 2

    C'est ainsi que j'entreprends de faire le tour de la ville. En fait les remparts existent toujours partiellement

    et je démarre vers la gauche de la porte Sainte Marie. Je mangerai ensuite à l'heure espagnole.

     

    Voici en gros mon parcours, j'ai juste coupé après l'église San Esteban, faute de temps et puis, j'en avais un peu plein les pattes !

    J'arrive d'abord à la porte Saint Martin, porte par laquelle le pèlerin quitte la ville et que j'emprunterai quand je reviendrai.

    D'ailleurs un pèlerin en sort: il est pieds nus, pourquoi pas ?

    Le 30 juillet 2017 : Une journée à Burgos - 2

     

     

    Puis, doucement car ça montait et qu'il faisait chaud, je me suis dirigée vers le château dont il ne reste presque plus rien.

    De là, une belle vue sur la ville et au loin... Les éoliennes.

     

    Porte San Esteban de style mauresque

    Je m'arrête à l'église San Esteban mais je n'ai plus qu'un quart d'heure devant moi pour la visite. Elle ferme à 14 heures.

    Comme d'habitude, il faut payer. Heureusement, en tant que pèlerin(e), j'ai droit à des réductions...

     

     

     

    Retour à la place Sainte Marie.

    Puis ce fut le repas dans un restaurant sur la place: beau décor, personnel stylé mais repas des plus médiocres.

    Décidément je pense que pour bien manger en Espagne, il faut connaître.

    « Le 30 juillet 2017: Dernière journée - 1Le 30 juillet 2017: Dernière journée - 3 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre à 18:46

    J'ai visité cette belle église il y a bien longtemps... mais sans faire le chemin de Compostelle. LOL ! un beau final

    2
    Vendredi 1er Septembre à 19:39

    j'aime bien la ville et la porte mauresque vues en plongée .

    3
    Vendredi 1er Septembre à 19:42
    Xtian

    Pour bien manger en Espagne, je préfère comme d'ailleurs un peu partout lorsqu'on voyage à travers la planète, me diriger dans des coins perdus vers les petits bars fréquentés par les locaux. Habituellement en Espagne dans ces cas-là cuisine simple, copieuse, vin souvent à volonté (et de qualité) pour un prix dérisoire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :