• Le 30 juillet 2017: Dernière journée - 1

    Après une bonne nuit dans un bon hôtel et après avoir bien traîné, je suis de retour en ville.

    Mon car ne partira que le soir et j'ai donc la journée devant moi.

    Je parcours de nouveau les rues et place sous le soleil du matin déjà bien présent.

     

    La porte Sainte Marie

    Pas grand monde sur les promenades.

    La place de l'hôtel de ville

    La cathédrale

    Un drôle de sonneur de cloches à l'entrée de la cathédrale.

     

    Sous la porte Santa Maria il y a un petit musée gratuit qui présente les peintures de Marceliano Santa Maria (1866-1952)

     

     

    En sortant du musée, je vois une drôle de procession: des lavandières rejoignent la rivière et se préparent à laver la laine des moutons juste tondus.

    Tradition, toujours. Le mouton était très présent dans la vie d'autrefois.

     

     

     

     

    Laissons les petits canards tenir compagnie aux lavandières et continuons notre chemin.

    « Le 29 juillet: Burgos - 2Le 30 juillet 2017 : Dernière journée - 2 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre à 11:35

    Une série plaisante et variée, j'ai manqué beaucoup même si je recevais tes news mais je ne pouvais pas passer avec juste mon tel mobile, le forfait n'aurait pas fait long feu. Je passerai voir ce que j'ai manqué mais je ne commenterai pas car trop de retard et si je le fais pour un je dois le faire pour tout et je vais y passer mes journées. Contente de retrouver les sites amis

    2
    Vendredi 1er Septembre à 15:32

    Ouf ! tu rentres .... fatiguée ? heureuse ?

    Des séries très agréables à regarder. Des photos de qualité et je me pose toujours cette question : "Pourquoi si peu de commentaires" ? Les gens loupent de belles choses.

      • Vendredi 1er Septembre à 21:06

        Je pense que je ne vais pas sur assez de blogs, c'est tout. Ceci dit, du monde vient mais peu commentent

    3
    Vendredi 1er Septembre à 19:39
    Xtian

    De la découverte de la cathédrale aux lavandières, tu auras fait le tour de Burgos sous tous ses aspects !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :