• Le 29 juillet 2017: De San Juan de Ortega à Burgos, 30 Km

    C'est mon dernier jour de randonnée. Après une petite côte au milieu, c'est un profil descendant.

    Il fait chaud et je sais que cette étape sera dure: 30 Km c'est bien mon maximum et je suis prévenue, on a l'impression de ne jamais arriver.

    Pas de petit déjeuner, seulement un distributeur automatique pour boire un capuccino et manger quelques gâteaux. Je prendrai un café plus tard.

     

    Photo du départ: lever de soleil

    Arrivée à Arges ou le soleil éclaire de belles maisons en torchis ou à colombage

     

     

    Arrivée à Atapuerca. je ne sais pas pourquoi mais ce nom de village m'a immédiatement fait penser aux indiens d'Amérique du Sud.

    En tous cas, ce village est réputé pour ses fouilles archéologiques qui ont fourni de très vieux crânes humains entre autres.

    Enfin on monte dans des pâturages à moutons, c'est une forêt de chênes verts et le berger et son chien les emmène un peu plus loin

    retrouver une herbe sèche, de celle qui fait que le mouton a une viande savoureuse..

    Ils ressemblent aux moutons du Causse dans le Lot

     

     

     

    La croix tout en haut, nous indique le sommet: 1000 mètres d'altitude. De là, la vue est étendue sur des villages proches de Burgos.

    Et une tonne d'éoliennes en prime.

     

     

    Il y a deux possibilités pour arriver à Burgos: tout droit par la zone industrielle ou par le rio Arlanzón.

    C'est le deuxième itinéraire que je choisis, quoique beaucoup plus long.

    Mais sous ce soleil qui tape si fort, j'ai plus de chance d'avoir de l'ombre.

    Le début n'est pas emballant, on longe le terrain d'aviation pendant longtemps et on ne voit pas le rio,

    à se demander si on ne se trompe pas de chemin malgré les balises jaunes.

    Et puis d'un coup le voilà.

    Et on ne le quittera plus jusqu'à l'arrivée.

    La fatigue commence à se faire nettement sentir et même si on chemine dans un parc agréable et, oh, merveille ! ombragé,

    on a l'impression de ne jamais arriver. ce parc est immense.

    La ville se fait désirer et j'ai très faim, l'hypoglycémie n'est pas loin

    et je me précipite dans la première pizzeria venue pour manger une très mauvaise pizza dans ce fast-food

    qui ne distribue même pas le verre de vin qui pourrait accompagner mon repas. Tant pis pour moi!

    Et puis on la voit, la cathédrale que je visiterai le soir même de peur de me retrouver une fois de plus devant une porte fermée.

    Pour rentrer dans la ville, la magnifique porte Sainte Marie qui nous mène sur la place de la cathédrale.

     

    (A suivre)

    « Le 28 juillet 2017: San Juan de OrtegaLe 29 juillet 2017: Burgos - 1 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Août à 07:55

    toutes tes photos au soleil levant sont magnifiques .

    la cathédrale vaut le détour , très belle .

    2
    Lundi 28 Août à 08:26

    La lumière est si belle sur le paysage et les troupeaux !

    3
    Lundi 28 Août à 10:52
    Coucou. Je ne sais pas ce qui se passe mais aucune photo ne s'affiche... ;-(. Je suis condamnée à imaginer les choses. Bises et belle semaine.
      • Lundi 28 Août à 15:01

        C'est curieux tu es la seule à qui ça fait ça. Ceci dit, c'est peut-être un peu lourd, il y a 15 photos, il faut attendre un peu, sans doute!

    4
    Sylvie
    Lundi 28 Août à 22:30

    Magnifique série .

    J'aime tout particulièrement les photos du lever de soleil ,  des tournesols , du troupeau et du rio .

    C'est tout de même curieux que bien souvent tu ne puisses pas prendre un petit déjeuner avant de démarrer la journée .

     

      • Lundi 28 Août à 22:36

        Les espagnols sont des lève-tard!!!

      • Sylvie
        Mercredi 30 Août à 15:14

        Oui je sais bien que ce sont des couche-tard .

        Mais vu le "business" que représente le Chemin de Saint-Jacques , on pourrait penser que le pèlerin a quand même la possibilité de prendre un petit-déjeu

        ner .  

    5
    Mardi 29 Août à 13:50

    Tu as toute mon admiration. Les portes du paradis te sont ouvertes !!!!

    Bon, à présent il faut attendre l'an prochain pour la suite ....

    6
    Jeudi 31 Août à 00:44

    C'est vrai que la région et ses moutons font penser aux Causses. Il n'y a bien que le mouton pour se satisfaire  de cette herbe sèche et il se révèle indispensable pour le repousse. La porte ressemble de loin à une construction Disney , c'est peut être de là que vient leur inspiration.

      • Jeudi 31 Août à 08:43

        Pour la porte, j'espère que ce n'est pas l'inverse !!!

    7
    Vendredi 1er Septembre à 18:49
    Xtian

    Bonsoir Martine

    Lors de mon premier passage dans le coin, j'avais fait étape à Agés (et non à San Juan de Ortega) mais l'étape avait été encore plus longue car je ne m'étais pas arrêté à Burgos, j'avais filé jusqu'à Rabe dela Calzada (chez Michèle). À mes deux autres passages, je m'étais bien arrêté à Burgos qui mérite qu'on y prenne son temps pour la découvrir.

    Bises

      • Vendredi 1er Septembre à 21:15

        Oui, Burgos est vraiment une belle ville à visiter et à flâner.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :