• Le 28/12/2016 : D’Arvières à Charbemène

    Arvières, c’est le site d’une ancienne chartreuse du 12ème siècle à 1200 mètres d’altitude, dont il ne reste rien si ce n’est quelques murs. Ce site, situé sur les flancs du Grand Colombier, difficile d’accès, fait l’objet d’un classement aux monuments historiques. Le domaine des chartreux était très important (dons pour une partie du comte Amédé III de Savoie et bien d’autres mécènes comme Ardutius de Faucigny, évêque de Genève) et s’étendait loin dans le Valromey, remontant, sans doute, jusqu’aux Abergements.

    Du bas du site, nous sommes montés par la forêt jusqu’au au col de Charbemène (1317 mètres), juste en-dessous du Grand Colombier. De là, la vue sur le Mont Blanc est très belle et ce jour-là, nous avons encore une fois été gâtés.

     Arbre remarquable Daubrée (sapin pectiné), hauteur 47 m, circonférence 4m, poids 24 tonnes, âge 350 ans !!!

     

    (impossible de l'avoir en entier) 

     

     

     

     

    Redescendus par le même chemin, nous avons poussé une pointe jusqu'à Arvières

     Il est possible de passer des nuitées dans ce gîte, en toute saison, point de départ de bien belles randonnées dans la région.

    Echappée en contrejour

    « Le 27/12/2016 Balade avec vue !Le 29/12/2016: Balade de repérage »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Janvier à 18:20

    Comme tu le dis tu as été gâtée et tu nous gâte en retour avec de très belles photos

    2
    Mardi 10 Janvier à 19:24

    Quel beau ciel bleu, tu as de la chance.

    3
    Mardi 10 Janvier à 20:42

    Une belle balade avec un plus pour la dernière photo

    Belle soirée 

    4
    Mercredi 11 Janvier à 06:58

    Comme c'est beau et que de souvenirs.
    J'aime le petit jardin aromatique du gîte. Nous allions à cet endroit par le Col des biches.
    Le gîte est probablement fermé à cette époque. Les gens ont un border Collie très sympa.
    Belle journée Martine (ici pas un seul flocon) Bises

    5
    Mercredi 11 Janvier à 09:06

    Bonjour Martine

    Du col de Charbemènes au Mont-Blanc il y a 86 kilomètres à vol d'oiseau (oui, j'avais mesuré lors de ma balade au Grand Colombier en juin 2016) et prendre des clichés aussi nets, il faut un peu de chance car le plus souvent avec l'éloignement, la brume ou la pollution, ce n'est pas l'idéal.

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :