• Le 25 janvier 2018: On l'attend

    On l'attend, oui, mais on attend quoi ?

     

    LA NEIGE !!!

     

    Elle commence vraiment à se faire désirer... Trop doux, trop pluvieux

     

    Même la meute attend, yeux mi-clos...

    « Le 24 janvier 2018: Entre brumes et soleilLe 27 janvier 2018: Un tour en forêt »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Janvier à 20:36

    Coucou. Ici aussi, il fait très doux. Et la belle neige qui était tombée en abondance tire la langue avec ce soleil un peu trop chaud et ce foehn qui souffle encore aujourd'hui. Je suis allée faire du skating mercredi soir et la piste n'était pas très bonne, neige trop molle, piste marquée, je ne glissais pas...  Pauvre chien qui plisse les yeux. Une petite caresse et il sera peut-être content?

    Allez, on fait avec ce qu'on attend. Bises alpines.

    2
    Samedi 27 Janvier à 07:48

    L'appel des grandes étendues, courir et entendre le crissement des pas sur la neige, lever les yeux vers le bleu du ciel et les plisser parce qu'un rayon de soleil vient sur notre visage, sentir la respiration se givrer sur les narines, caresser le chien .........allez, j'arrête de rêver et te souhaite un bon week end.

    3
    Samedi 27 Janvier à 10:59

    Oui, elle se nomme "Désirée" ! Il en faudrait surtout pour les vacances de février qui arrivent ....
    Belle journée "P'tite Voisine"

    4
    Samedi 27 Janvier à 11:54

    je t'en souhaite mais pour moi le semblant de printemps me va bien .

      • Samedi 27 Janvier à 13:08

        On va être encore bourré de tiques et autre monstruosités microscopiques sans compter le manque de fruits qui se profile à l'horizon: des cerisiers sont déjà en fleurs (pas chez moi quand même!)

    5
    Dimanche 28 Janvier à 12:16
    Xtian

    Je ne sais plus trop ce qu'il faut souhaiter ! Que la neige revienne en basse altitude et aussi par là haut pour combler les rigoles creusées par les pluies abondantes dans les pentes de neige, ou bien qu'elle se fasse désirer plus longuement afin que le manteau neigeux au-dessus de 2.000 mètres continue de se tasser. Le Bulletin de Risques d'Avalanches annonçait encore il y deux ou trois jours qu'une couche de neige cartonnée plus ou moins solide recouvrait une couche de 40 à 60 cm de neige pourrie !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :