• Le 23 janvier 2021 : La piste des Orgières.

    Ce 23 janvier, nous sommes partis à raquette vers des contrées sauvages.

    Des combes infinies dans un univers enveloppant de coton gris, atmosphère irréelle, presque angoissante.

    Le brouillard fausse toutes les sensations de temps et d'espace.

    des nuages bas mais des nuages qui prenaient des couleurs roses et bleues.

    Il avait fait un peu plus chaud et les fonds de combes s'étaient parfois transformés en ruisseaux et marécages

    qui nous obligeaient à les contourner.

    Nous aurions bien aimé continuer plus longtemps mais le jour tombait et l'heure fatidique de 18h approchait.

     

     

    D'autres étaient passés avant nous, ce qui facilitait notre progression.

    Lieu-dit : Nerbier

    Une très longue combe où soufflait un vent du sud assez violent.

     

    Nous avons quitté la piste pour revenir vers notre point de départ.

    La neige avait été tassée par les pluies des jours précédents et portait bien avec les raquettes.

    Lieu-dit : le Petit Dombier.

     

    « G comme...Le 25 janvier 2021 : Balade en forêt »

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Février à 07:46

    Bonjour Comme toujours de tres belles photos à ton actif, et belles balades pour tous, vers cette espace de blancheur, Merci pour la découverte. Amitiés Bérénice

    2
    Lundi 15 Février à 08:16

    une ambiance particulière qui donne de très belles images

      • Lundi 15 Février à 08:25

        J'aime bien ces ambiances feutrées qui renforcent la solitude, ça prend aux tripes.

    3
    francoise
    Lundi 15 Février à 08:35

    c'est beau

    4
    Lundi 15 Février à 09:43

    Très feutré en effet ,  je me rappelle , à Belle-Ile , seule dans un purée soudaine , à n'y pas voir ses mains  , entendre la mer sans la voir  , cela n'a été qu'un instant 

      • Lundi 15 Février à 11:04

        Encore heureux que la mer ait fait du bruit... J'imagine la falaise et...... BOUM

    5
    Lundi 15 Février à 11:52

    Eh oui ! Il fallait rentrer avant 18 heures parce que être pris en flagrant délits par la maréchaussée locale vous aurait fait passer toute envie de repartir vadrouiller ...

    6
    Lundi 15 Février à 16:50

    BONJOUR

    Très belles photos

    les dernières on dirait qu'elles on été faite le jour ou il y a eu le vent de sable qui venait du Sahara

    ses teintes jaune on dirait des photos en sépia

    bonne semaine bises

    7
    Mardi 16 Février à 13:52

    Des paysages de contes de fées. Tout est ouaté, tout est magique.

      • Mardi 16 Février à 19:19

        Magique ? Vous avez dit magique ? Comme c'est bizarre !

    8
    Mardi 16 Février à 22:28

    Bonjour,

    De belles photos envoutantes...mais sublime, peut être un peu stressantes. L'impression d'être seul au monde.

    Bonne soirée.

    Huguette 

      • Mercredi 17 Février à 09:39

        Oui, envoûtant c'est bien le mot.

        Merci de votre visite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :