• Le 22 janvier: 5ème ou 6ème jour de pluie ininterrompue.

     Je ne sais plus depuis combien de jours il pleut, il vaut mieux ne pas regarder en arrière et se dire qu'on nous promet le soleil les jours prochains (manque de bol, justement les jours où je travaille).

    Il faut sortir quand même sous peine de tourner en rond dans la maison, surtout Mira qui a besoin de se dépenser.

    Allez, c'est parti pour ce qu'on appelle "le tour de Rubia" car c'était la balade qu'on faisait avec elle les derniers temps de sa vie.

    4 kilomètres, soit environ une heure de promenade.

    Mais aujourd'hui, ce n'était pas du gâteau: parapluie oblige, pantalon plus ou moins étanche et attention, le Séran est en crue ce qui peut s'avérer mortel, comme vous l'allez voir !

     

    D'abord un bout de route qui descend vers le petit pont qui enjambe le Séran, pont étroit, j'ai un peu la trouille et tient Mira en laisse très serrée derrière moi.

    (mettre la vidéo en grand, c'est plus impressionnant)

     

    Puis on remonte sur la route de l'autre côté, on tourne à droite en haut pour rejoindre la piste qui redescend de nouveau vers le Séran au lieu-dit le pont des Tines

    C'est de nouveau la furie et même si le pont est plus large, je tiens ma chienne à l'œil, pas question de désobéir !

    (A mettre en grand)

     

     De l'autre côté du pont, c'est idem...

     

    « Le 18 janvier 2018: Sous un ciel plombéLe 24 janvier 2018: Entre brumes et soleil »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Sylvie
    Lundi 22 Janvier à 18:54

     C'est impressionnant . 

    N'as-tu pas la possibilité de faire un autre tour ? Car là , c'est quand même très dangereux .

    Fais bien attention à vous deux .

    2
    Lundi 22 Janvier à 21:01

    Coucou madame l'arbre. Mais, mais , mais! Attention quand même! Chez mes parents, il y a aussi un torrent qui a fait le fou, il vient de déborder, des routes sont inondées et des habitations ont été évacuées. Chez moi, ce matin, il a encore neigé et vers midi, cela a tourné en pluie. Quelle misère. Les sapins se secouent pour enlever de leurs branches une neige détrempée. Bises alpines et attention!

    3
    Mardi 23 Janvier à 07:40

    bonjour Martine

    très impressionnant ce fort débit sous cette étroite passerelle ! que d'eau en ce moment .

    4
    Mardi 23 Janvier à 15:55

    Bonjour Martine,

    Lorsque l'on connait le Séran en été c'est "un pipi de chat" alors que là c'est un torrent tumultueux.

    Tu fais bien de tenir Mira ....

    J'espère qu'aujourd'hui le soleil est enfin revenu. Je te le souhaite de tout coeur.

    5
    Mardi 23 Janvier à 20:16

    Merci de votre commentaire sur le blog d'Elisa concernant Cadix. J'en profite pour découvrir votre blog,  avec ses jolis paysages de campagne. Nous, c'est idem avec nos chiens, il faut sortir et dans notre sud-ouest, c'est la pluie !!! Bien amicalement. FRANCOISE

    6
    Anne**
    Mardi 23 Janvier à 21:39

    Tu vis dangereusement Martine !

    7
    Mercredi 24 Janvier à 13:56

    ça fout la trouille oui ! fait gaffe quand même.

    8
    Mercredi 24 Janvier à 17:37

    C'est sûr qu'il faut être vigilant !!

    Cela fait peur.

    Bonne soirée, amicalement.

    9
    Jeudi 25 Janvier à 08:47

        Aurais tu pris notre pluie car ce matin,ouf rien!Chez nous aussi il pleut bcp mais c'est l'hiver et puis on a eu un été de "merde"alors on s'habitue et puis c'est tout!Quel beau spectacle que ces éléments déchaînés mais aussi un danger!

    Bisous

    Sabine

    10
    Samedi 27 Janvier à 16:52
    Xtian

    Bonsoir Martine

    Les trois courtes vidéos montrent bien la puissance du Séran enrichi par les milliers de litres de flotte qui tombent presque sans discontinuer depuis plus d'un mois je crois...

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :