• La danse du colibri

    Le colibri est un des plus petits oiseaux.

    On l'appelle aussi l'oiseau-mouche.

    C'est le roi des airs, qui peut réaliser 100 battements d'ailes par seconde,

    ce qui lui permet de voler à une vitesse de 56 km/h avec des pointes à 100 km/h.

    Le colibri peut battre des ailes de haut en bas (comme tous les oiseaux) mais aussi de bas en haut couplé à une rotation.

     

    C'est à Puerto Iguazu que nous avons eu l'occasion de les observer.

    A la nuit tombante ils venaient par dizaine s'abreuver dans le jardin de cette dame qui les attirait de son eau sucrée.

    Ils sont nectarivores et aussi insectivores (ils attrapent les insectes en vol).

    Le colibri est un gros mangeur et a énormément besoin de sucre qu'il dépense rapidement en énergie.

    Ils étaient très difficiles à photographier, non seulement à cause de l'éclairage insuffisant mais aussi de leur rapidité.

     

    Pris en rafales, cette vidéo est le résultat d'un montage. La qualité n'est pas vraiment au rendez-vous pour les raisons exposées plus haut.

    (A regarder en pleine page et en HD)

    « De bons momentsLe 28 décembre 2019 : A la borne de Savoie »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Janvier à 07:13

    bonjour Martine

    ce n'est déjà pas mal de l'avoir capté vu sa vitesse .la musique va très bien avec ce vol .

    2
    Jeudi 9 Janvier à 11:40

    Bonjour Martine

    J'espère que tu ne t'es pas trompée en comptant le nombre de battements d'aile par seconde du colibri, je te fais confiance LOL

    Bises

    3
    Jeudi 9 Janvier à 12:51

    Fascinant cet oiseau !

    4
    jenovefa
    Jeudi 9 Janvier à 20:33

    Beau montage de ce surplace étonnant de la part d'un petit oiseau.

    5
    Vendredi 10 Janvier à 06:54

    J'aime beaucoup ces petits colibris, tout petits, mais si forts malgré tout !

    Bonne année!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :