• L'été 2019

     

     

    Quitte le printemps, arrive l'été, et déjà la nostalgie du passé…

    Passé si proche et pourtant si loin à ce jour, le temps passe trop vite.

    Changent les années, les Amours regrettés, les ombres se font douces.

    Que sera l'avenir, Mon Avenir.

    N'ai-je pas déjà tant reçu ?

    Il ne m'appartient plus, il est maintenant celui de mes petits-enfants…

    Profitez mes petits, profitez et soyez conscients que la vie passe comme une fusée vers un inconnu toujours questionné.

    Ne jamais s'arrêter aux échecs et aux chagrins, l'espoir du meilleur est toujours là,

    Et les fleurs sont ici pour nous le raconter.

     

     

     

     

    « Jack d'Eponel, le petit poulainUne fin d'été prématurée »

  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Juin à 08:53

    un texte magnifique tout autant que les photos, je ne sais pas si je pourrais reprendre le chemin, hier j'ai tenté 10 km mais aujourd'hui, ma cheville s'en ressent pourtant tout au long du chemin je pensais à engranger toutes ces beautés: un champ de blé, de sarrasin, ces talus foisonnants de fleurs et de graminées que je ne connaissais pas et j'étais rassasiée!

    2
    Sylvie
    Lundi 24 Juin à 10:34

    Quel joli texte!

    Ma photo préférée aujourd'hui: la dernière.

     

    3
    Anne**
    Lundi 24 Juin à 11:29

    Cueillez, cueillez ... allez sans nostalgie quand nous avons de belles vies. Oui le temps passe très vite. Bon été chère Martine. Nous partons demain pour le Queyras. A 1850 m, il devrait faire plus frais, quelle chance ! Bises.

    4
    Lundi 24 Juin à 12:08

    Coucou Martine. L'été arrive en fanfare et apparemment la canicule avec. J'ai la chance d'habiter par là-haut et donc je vais moins souffrir de la chaleur la nuit. Par contre, travailler par 35 degrés, cela va être un peu pénible...Et dire qu'on n'a presque pas eu de printemps, le contraste est fort et l'organisme doit s'habituer. Mais pas de regrets, de jolis projets, la vie qui s'écoule et le meilleur qui arrive, comme tu le dis. Merci pour tes photos, j'adore particulièrement la première. Bises alpines.

    5
    françoise
    Lundi 24 Juin à 16:14

    que c'est beau et que ça me fait du bien, texte et photos

    merci Amie

    6
    Mardi 25 Juin à 06:14

    bonjour Martine

    il y avait longtemps que tu n'avais pas écrit quelques phrases de ton cru , ça fait plaisir car c'est toujours aussi beau comme tes photos qui accompagnent ces mots ( ou l'inverse).merci .

    7
    Mardi 25 Juin à 15:06

    Oui, accrochons nous à cette note d'espoir des dernières phrases de tes reflexions poétiques si jiliment illustrées. 

    8
    Samedi 13 Juillet à 10:49

    Eh oui, le temps des coquelicots est passé comme le temps qui passe si vite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :