• Jeudi 25 juillet 2020: De Ruffieu en Valromey à Ceyzérieu

    Jour de la Saint Jacques: 24 Km, 33 715 pas

    En 2013, j'étais partie du Puy en Velay dans l'espoir d'arriver un jour à St Jacques de Compostelle.

    Il m'a fallu 7 ans pour y parvenir morceaux par morceaux.

    mais il m'en manquait un bout, le dernier :

    tout bon pèlerin part de chez lui, ce sera donc mon objectif de cette année.

    Et pour le premier jour, je voyage "light", pas de sac à dos lourd sur mes chétives épaules,

    juste un petit sac contenant de l'eau et mon chapeau et aussi un sac banane pour mon téléphone et mon appareil-photo.

    Partant de la maison, je ne vais pas loin et je retourne dormir chez moi,

    je pars même suffisamment tôt pour rentrer déjeuner à la maison, et ce sera identique pour le lendemain.

    Le temps est ensoleillé et frais le matin et je ne sentirai la chaleur et l'ardeur du soleil qu'un peu avant l'arrivée.

    Malheureusement il n'y a pas de vrai sentier et je chemine souvent le long des routes.

    Je ne retrouverai le GR 65 qu'à Yenne. Cette voie s'appelle la via Gebennensis qui va de Genève au Puy en Velay.

    Mais le Valromey et la Savoie c'est tellement beau que je vais sûrement trouver quelques alternatives.

     

     

     

    Église de Sutrieu

    Une source coule et se jette dans cette laquette.

    Un monsieur rencontré m'a dit que l'eau provient d'une source à Songieu, c'est à dire en face, de l'autre côté du Séran.

    C'est vers l'année 1937 que la commune de Sutrieu a acheté la source et a entamé les travaux pour faire venir l'eau jusqu'à Sutrieu.

    Cette source ne tarit quasiment jamais.

    Église de Fitignieu.

    Au fond, l'ancienne fruitière où on fabriquait le fromage.

    Je me suis trompée de chemin est j'ai été obligée de passer dans Artemare

    Château de Machuraz (16ème siècle remanié au 19ème siècle)

    Il a succédé à une maison forte qui a elle-même succédé à une grange.

    Après quelques kilomètres sans intérêt sur une route écrasée de soleil,

    je tourne à droite pour une petite route ombragée qui passe au-dessus du Séran et conduit à Ceyzérieu.

     

     

    Vous remarquerez que la plupart des villages se terminent par IEU (il y en aura d'autres...)

    Ce suffixe d'origine latine est présent dans l'Ain et le Dauphiné

    Voir ici

    « Eh oui, ça recommence !!!Le 26 juillet2020: De Ceyzérieu à Yenne »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Juillet à 11:01

    Bonjour,

    Je t'accompagne en pensée car nous connaissons les endroits.

    Le Séran, à cet endroit nous amenions nos chiennes se baigner. Puis tous ces "IEU" dans le Bugey c'est tout de même incroyable .... c'est franchement pour perdre les gens.

    Sur la route de Yenne que nous prenions très souvent nous avons vu bien souvent des marcheurs beau temps/mauvais temps.
    Bonne continuation. Prends soin de toi !

    2
    Cordee
    Lundi 27 Juillet à 14:23

    Je connais bien ces endroits.....smile

    C'est vrai que marcher sur les routes, ce n'est jamais bien agréable.....

    Pas le choix parfois !

    Bonne journée, bien estivale....

     

    3
    Mardi 28 Juillet à 01:28

    Moi aussi je connais bien ces endroits ( enfin la plupart) et je suis très heureux de les revoir. 33 ans sont passées et pratiquement rien n'a changé. Les photos sont très bonnes ainsi que tes commentaires.

    4
    francoise
    Mercredi 29 Juillet à 21:26

    donc Cousin est venu te chercher, les deux soirs ! de la triche !

     
     
    5
    Samedi 1er Août à 16:55

    J'imagine que de Ceyzérieu tu vas retrouver le GR65 avant Yenne, disons au pont de Culoz, mais va savoir. Les jours prochains l’énigme sera levée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :