• De surprises en surprises

    Nous devisions, Manon et moi, chacune sur notre jument. Nous venions de faire un bref galop dans le pré en montant. La petite bête de Manon, tout juste débourrée s’était bien comportée et Shiloh, comme à son habitude, était restée calme. Bref, tout allait bien. Il faisait froid, le vent était vif mais le soleil brillait et nous faisait supporter le climat rude du jour.

     

    Quand soudain, je me suis retrouvée sur un étrier, penchée sur le côté, cherchant vainement à rétablir mon équilibre, tirant sur les rênes pour arrêter ma furie qui s’enfuyait d’un coup, me laissant à moitié désarçonnée… Alors, ne pouvant plus espérer m’en sortir, je me suis laissé tomber lourdement sur le dos, ma tête casquée a un peu rebondi sur le sol et je me suis relevée, étourdie mais bénissant mon protège-dos. Je tenais encore, serrées dans ma main, les rênes et la cravache ! Shiloh, la tête relevée bien haut, le regard effrayé regardait vers le bosquet

     C’est alors que nous avons vu en sortir un superbe chevreuil, qui bondissait dans le pré, s’enfuyant, poursuivi par Flic, le chien de Manon, sourd à nos rappels.

     Nous avons poursuivi notre chemin, Shiloh, méfiante, tremblait de peur avant de se détendre de nouveau.

     

    Sur le sentier du retour, ce n’est pas un chevreuil que nous avons croisé mais bien un homme accompagné de sa chienne qui nous a arrêtées. Il voulait nous parler de quelque chose qui lui tenait à cœur :

     « Ne pourriez-vous pas emporter avec vous une petite pelle pour ramasser et mettre sur le côté les crottins que vos chevaux laissent derrière eux dans la forêt ? »

     

    Je crois n’avoir jamais été aussi étonnée de la demande. Je me voyais bien avec ma pelle dans le dos, descendant de cheval à chaque fois qu’il s’oublie… Là je crois que ça vaudrait la photo.

     J’ai tenté de lui expliquer que c’était non seulement compliqué mais dangereux en cas de chute. Rien à faire, Monsieur paye des impôts, nous sommes sur sa commune et d’ailleurs si on tombe de cheval, c’est qu’on est des incapables !!!

     

    Le laissant continuer son discours stupide, nous lui avons dit au revoir et sommes reparties. Comble de chance, c’est à ce moment que ma jument mue par une idée géniale, s’est décidée à laisser un magnifique tas marron en plein milieu du chemin herbeux…

     

    Et nous avons omis de  demander à ce cher bonhomme s’il ramasse les crottes de son chien oubliées en pleine forêt ! 

     

    « La Marque Jaune (2ème partie)Neige de mars »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 20:16

    Alors , fais attention à toi !!shocked j'espère que tes aventures te laissent intacte ; vive les protections ;  pour le crottin , ou vont certaines personnes !!, ah dire qu 'en 4o ou 50 les gens se battaient pour les ramasser pour leur jardin pfff, au moins il fait rire le gars !

    2
    Mercredi 2 Mars 2016 à 22:33
    Pastellle

    Même réaction qu'epalobe, je veux bien du crottin dans mon jardin, moi ! :)

    3
    Jeudi 3 Mars 2016 à 01:01

    Tu es la preuve vivante que le port du casque et du protège dos  sont efficaces et indispensables. Par contre tu dois avoir rencontré un de ces nouveaux ruraux qui ne tolère ni le coq, ni les cloches . Tu aurais du rétorquer à cet ...... que c'était un geste hautement citoyen que de distribuer de l'engrais naturel aux quatre coins de la commune , surtout de façon gratuite.

    4
    Jeudi 3 Mars 2016 à 05:54

    Je suis partagée entre ta réponse à cet individu parce qu'on ne peut pas empêcher un cheval de "s'exprimer" quand il en a envie et la réaction de cet homme. Pour habiter un village où il y a trois centres équestres et donc beaucoup beaucoup de chevaux, cela devient en effet très pénible car autant je peux comprendre qu'on puisse trouver tout ça normal sur les chemins de campagne, autant c'est insupportable dans le coeur d'un village. Dans le mien, et jusque devant chez moi sur la rue que tu connais, c'est plein de crottin de cheval certains jours à tel point que quand on se balade à pied, cela devient très très pénible.

    Dans une commune comme la mienne, qui fourmille de chemins, de collines, etc... je pense que les cavaliers devraient éviter de traverser les rues du village. Je ne dirais pas qu'il faut qu'ils ramassent car ce serait ridicule mais, si on accepte l'idée que les propriétaires de chiens qui laissent caguer leurs petits amis sur les trottoirs, ramassent leurs crottes, ce qui est légitime,  il faudrait au moins éviter que les chevaux traversent les villages quand il y a flopée de chemins à leur portée.

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 07:23

        Ce monsieur (avec un petit m), je l'ai rencontré hors village!!!, dans les chemins en pleine campagne. Quand mes chevaux font leur crottin dans ma rue, à mon retour je ramasse si quelqu'un ne l'a pas déjà fait avant. Chez nous il y a beaucoup de chevaux et pour rentrer et sortir des écuries, il faut bien emprunter les rues du village, je n'ai encore jamais vu un cheval voler. De plus le crottin n'est que végétal et donc beaucoup moins désagréable que les crottes de chien, à mon avis.

    5
    Jeudi 3 Mars 2016 à 07:06

    oui , heureusement que tu étais protégée !

    dans les rues , le crottin , c'est vrai c'est déguelasse mais dans les bois , faut pas pousser !!! dommage que tu n'aies pas eu la répartie sur le moment .

    6
    Jeudi 3 Mars 2016 à 07:54

    Il y a des jardiniers qui pleureraient pour avoir du crottin de cheval pour des cultures bio ! Pour ma part, je préfère le crottin de cheval aux déjections canines. 

    7
    Jeudi 3 Mars 2016 à 08:17

    Je vis la situation de cet homme mais avec les déjections canines. Chez moi il y a un joli étang ou on peut emmener les chiens avec tables à pique-nique, herbe rase bien entretenue, et tous les propriétaires de chiens emmènent leurs chiens là-bas pour leurs sorties hygiéniques. Je suis la SEULE à ramasser les crottes de mon chien (et en plus on me regarde avec étonnement!) et je trouve cela inadmissible, car en plus je dois bien faire attention pour ne pas marcher dans celles des autres chiens. Mais surtout j'imagine quand il y aura les beaux jours et que l'étang sera fréquenté par les familles et que les enfants joueront dans l'herbe. Vraiment la plupart des propriétaires de chiens n'ont aucun respect pour leur entourage et cela me désole. Bon pour les crottes des chevaux, c'est vrai que c'est pas agréable suivant les chemins (parfois très étroits ou tu dois sauter pour ne pas marcher dedans), mais là c'est dans la nature donc ça ne me gêne pas.

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 09:46

        De plus, vers chez moi, ce n'est pas la surpopulation!!!

    8
    Jeudi 3 Mars 2016 à 09:13

    Très intéressant cette "polémique". Je ris beaucoup quand tu parles de ton village et des chemins autour . Tout ça est en pleine nature et ne ressemble guère au secteur piétonnier du quartier des Halles à Paris. Question crottes le contexte n'est pas le même. Je constate souvent qu'en ville le seul contact avec la nature, le vivant c'est le chien. Il faut que certains maitres soient "tolérés" même s'ils se conduisent mal, et souvent ces mêmes personnes ne tolèrent rien  des autres quand ils se trouvent en milieu rural. Là en plus c'est sur les chemins autour de chez toi, il faut y venir exprès, ce n'est pas par accident que l'on se promène là, d'ailleurs souvent il y a des trous avec de l'eau, de la boue, des feuilles mortes et des caillous qui abiment les  "escarpins" de Mossieu. Le crottin est une mine d'or pour la nature,les oiseaux, les insectes . ...sauf pour le" shtroumf  grognon" à l'évidence.

    9
    Jeudi 3 Mars 2016 à 09:56

    Toi aussi , tu paies des impôts , et voilà ce que c'est de supprimer tout emploi style cantonnier  ou autre qui serait bien nécessaire dans un village comme celui de Focales apparemment , mais non , c'est bien mieux de créer du chômage

    je ramasse les crottes de mon  chien  la plupart du temps ou les pousse dans les feuilles du bois ou au pied d'un arbuste , par chance elles sont bien mouléessarcastic

    en Normandie je ramassais du plastic  sur la plage de Saint Pierre en port   direction poubelle;  les gens étaient étonnés !

    10
    Anne**
    Jeudi 3 Mars 2016 à 10:11

    Le crottin de cheval, comme les bouses de vaches ne me dérangent pas trop, je trouve que ça ne sent pas trop mauvais. Par contre, les crottes de chiens, c'est insupportable ! Chez moi, en ville, la plupart des gens ne ramassent pas, il y en a plein les trottoirs.  Même en randonnée, il m'est arrivé de poser mon sac à dos sur  une crotte de chien, en pleine nature ! J'ai eu un mal fou à faire partir cette odeur. Je sais que nombre de randonneurs ne prennent pas la peine de camoufler leurs propres "besoins". Je ne peux pas remuer la terre de mon jardin sans tomber sur les crottes des chats qui s'installent chez moi.  Bon, je ne voudrais pas devenir une vieille râleuse .... mais je m'aperçois que je deviens de moins en moins tolérante envers le comportements de certains propriétaires d'animaux domestiques.  On ne supporte plus qu'un enfant joue un peu bruyamment au ballon, mais on accepte tout des   animaux, les traitant comme des êtres humains. Cela me désole. Je sais Martine que tu gardes un comportement tout à fait raisonnable et juste,  avec les bêtes comme avec les enfants, sachant respecter et garder la place de chacun. C'est une qualité rare. Je l'apprécie énormément.

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 10:27

        Oui, pousser la crotte de son chien sur le côté du chemin, même en pleine nature, c'est tout à fait faisable et recommandé.

    11
    Jeudi 3 Mars 2016 à 10:35

    Coucou Martine,

    Ce n'est plus un blog mais une tribune chez toi.

    Bon, le crottin de cheval en pleine forêt je trouve cela un peu même beaucoup abusif. De toutes les façons, il y a toujours des râleurs !

    Maintenant pour en arriver à la consistance du crottin. Cela se tient  ..... Ce n'est pas comme si un troupeau de vaches traversent un village. Là, les bouses sont très désagréables !

    Pour les crottes de chiens (je partage le témoignage de Caroline). Nous ramassons toutes les crottes de nos chiens. C'est simplement de la correction et du savoir vivre.

     

     

    12
    Jeudi 3 Mars 2016 à 12:51

    pas de photo de crottin fumant ? mdrrr...shiloh, sous ces airs de douceur, serait t'elle une rebelle?

    moi je ramasse avec bonheur le crottin des autres pour mes rosiers.

    fais gaffe à toi quand même!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :