• Compostelle, 5 août, d’Aire sur l’Adour à Miramont 18 km

     Après une nuit très moyenne, en compagnie d’une béarnaise, d’une hollandaise et d’une autre dame

    qui d’ailleurs se lève à 5 heures du matin pour cause de train à prendre.  Je repars, solitaire.

     Ça descend et on passe à côté d’un lac où je reste quelques temps à regarder les oiseaux qui détalent assez rapidement.

     

     

    Puis ce sont les maïs et le bitume qui devient assez vite lancinant, surtout quand il fait chaud.

    Allez, vous en voulez encore, j'en suis sûre... Pas de problème, j'ai le choix

     
    Dans les bois, une drôle de construction attire mon regard, comme une cabane de gamins mais en longueur, je n’en vois pas le bout.

    Quelle en est l’utilité ? Séchage du maïs ?

     Un peu plus tard, je rejoins deux dames et je fais route avec elles. Nous discutons et j’apprends ainsi que l’une d’elle, Catherine, habite Bois-Guillaume en Normandie,

    lieu de résidence d’une partie de ma famille et qu’elle fut (elle est en retraite maintenant) la prof d’espagnol de deux de mes petits cousins… Le monde est petit !

    Elles iront plus loin que moi, elles font plus de kilomètres, moi, je me modère encore et en plus je visite allègrement ce qui s'offre à moi.

    On dit bien que « qui veut voyager loin, ménage sa monture ».

     

    Quelques petites curiosités en passant

     

     Et c’est enfin Miramont-Sensacq qui se prépare à la fête du village. De l’église sur le promontoire, on distingue au loin les Pyrénées…

    Qu’elles semblent encore loin dans la brume !

     On peut aimer l’église saint Jacques  (cliquez) comme ça…

     Ou bien comme ça...

     En tous cas, l'intérieur est charmant

    Monument historique depuis 1997 (le château d'eau devait déjà exister),

    elle est construite primitivement entre le 11ème et le 12ème siècle en utilisant les matériaux d'un site antique.

    Puis je rejoins ma chambre d’hôte. Pour une fois j’aurai des draps et des serviettes de bain et ne dormirai pas dans mon sac à viande, c’est toute la différence entre le gîte et la chambre d’hôte que je m'offre de temps à autre pour le plaisir et qui me revient entre 55 et 60 euros, en demi-pension, c'est beaucoup moins cher qu'un hôtel… Mais où est donc mon shampoing-gel douche ? Zut, je l’ai oublié à Aire sur l’Adour, je suis obligée de me laver seulement à l’eau.

    C’est de là que je téléphone pour retenir plusieurs gîtes pour les autres soirs mais l’après-midi me semble long. Néanmoins, je vais dîner avec un monsieur qui loue l’autre chambre, la bleue. "Môssieur" de belle constitution pourtant, se fait porter ses bagages d’un gîte à l’autre et a fait organiser son périple de St Jacques (d’une semaine) par une agence de voyage !!! Mais ne soyons pas mauvaise langue.

    Ma chambre rouge est vraiment magnifique, la salle de bains aussi par contre un petit savon emballé (vous verrez plus loin qu'ils aiment bien les choses emballés dans cet endroit) n'aurait pas été superflu! mais le repas fut beaucoup moins soigné: j'avais le choix entre le repas de base et le repas gastronomique...

    Je choisis donc le repas de base... Poisson frites, bravo la diététique pour quelqu'un qui marche. le repas gastronomique était un peu mieux (ce fut celui du "Môssieur") mais qu'on m'explique alors ce qu'ont de gastronomiques le camembert président (en portion emballée) et la vache qui rit (emballée aussi). parfois on se fout de nous!!!

    « Compostelle, 4 août, de Dubarry à Aire sur l'Adour, 2ème partieCompostelle, 6 août, de Miramont à Arzacq Arraziguet, 15 Km 1ère partie »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Août 2016 à 19:37

    Des chemins et des maïs bof...c'est vrai tu as les mêmes à la maison, donc tu as raison de flanner un peu pour découvrir ce qui t'entoure. C'est dommage ce chateau d'eau si près de cette magnifique église ancienne. Ravi de découvrir l'envers du décor de cette marche si célèbre. Comme dans toute entreprise humaine il y a des profiteurs comment y échapper.? 

    2
    Vendredi 26 Août 2016 à 19:56

    Courageuse tu es, merci de partager tout ça avec nous.

    3
    Sylvie
    Vendredi 26 Août 2016 à 20:36

    Je préfère la seconde photo de la jolie église Saint Jacques . 

     

    4
    Samedi 27 Août 2016 à 05:56

    j'aimerais bien savoir ce qu'est ce genre de construction longue dans les bois , un affût peut être ( pour famille nombreuse alors)

    je suis de tout coeur avec toi , cette chaleur , mais comment fais tu pour faire 18 km par jour ...des draps et une douche ce n'est que du plaisir !

    5
    Samedi 27 Août 2016 à 10:43

    Bonjour Martine,

    Je te trouve très courageuse .... mais je sais que cette marche t'apporte beaucoup !

    Je vais poursuivre avec toi ... mais à reculons. Bises

    6
    Sylvie
    Samedi 27 Août 2016 à 14:06

    Nous sommes nombreux à ignorer que la Vache qui rit et le camembert P. font partie de la gastronomie française .

    Quelques conseils de la chef Hélène Darroze , Landaise née tout près de là , leur seraient bien utiles .

    7
    Sylvie
    Samedi 27 Août 2016 à 14:13

    C'est quoi un " "Môssieur" de belle constitution " ?

    "Ca" a quel âge un tel "Môssieur " ?

    Tu m'as bien fait rire !

      • Samedi 27 Août 2016 à 14:28

        Un Môssieu dans les 35 ans, l'air un peu bourgeois sur les bords, en tous cas il était seule... Dommage, j'ai passé l'âge! Ceci dit dans ce chemin de Compostelle, des couples se font et se défont!!!

    8
    Samedi 27 Août 2016 à 16:10

    Bonjour, j'aime bien ces petites pauses photographiques qui nous font prendre notre temps et l'appréciez comme vous le faite!

    9
    Sylvie
    Samedi 27 Août 2016 à 19:53

    Je me doutais bien qu'il s'agissait d'un bourgeois , mais pas de son âge . Un jeune de l'âge de nos enfants .

    Je voyais plutôt un monsieur  "bien conservé" , la soixantaine et plus .

    10
    Mardi 30 Août 2016 à 10:30

    Bonjour Martine

    Les chambres d'hôtes ? Franchement, c'est quelque chose que j'évite le plus possible. La plupart sont d'un prix élevé que rien ne semble justifier et il me semble même que ce prix est parfois plus élevé que l'hôtel. Seul intérêt, c'est vrai c'est un (relatif) confort puisqu'on dort dans un lit avec des draps.

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :