• Changement radical

    Les paysages qui ont mis des centaines d'années peuvent changer radicalement en quelques jours.

    Ce fut un beau bois de sapins plantés…

    Puis la maladie ayant fait son oeuvre, il fallut abattre les sapins…

    Celà devint une friche dans laquelle j'allais me promener avec la jument…

    Les ronces l'envahissaient, des arbustes repoussaient, la forêt reprenait doucement ses droits.

    Les chevreuils adoraient cet endroit un peu caché mais où la diversité de repousse leur convenait

    Alors je faisais sans trop le montrer une trace avec une cisaille pour éviter les blessures…

    J'y suis allée en raquettes il n'y a pas si longtemps !

    Un jour j'ai entendu un ronflement persistant…

    Plus de ronces, plus d'arbres de repousse,

    de friche, elle est devenue terrain nu, complètement nu.

    Maintenant, l'herbe repousse, plantée ?, naturelle ? Je ne sais.

    Ce terrain deviendra une prairie sans doute,

    à moins que le propriétaire n'y plante de nouveaux sapins, mais pas sûr.

    Des vaches brouteront en été, les chevreuils y retrouveront de l'intérêt.

    En attendant, je parcours en cachette ce terrain et j'y ai même mis quelques animaux.

    Il faut bien égayer cet endroit temporairement triste.

     

    « NaissancesUne vache, un chien »

  • Commentaires

    1
    françoise
    Vendredi 17 Mai à 08:44

    j'adore

    2
    Vendredi 17 Mai à 10:59

    ahah Martine , moi aussi je marche parfois avec un sécateur , dans les petits passages , pour qu'ils ne se bouchent pas , et je signale à mes voisins , des plus jeunes naturellement  , qu'ils laissent mourir de soif leurs plantes en jardinières 

    3
    Vendredi 17 Mai à 12:14
    Pastellle

    Il ne leur manque que leur ombre ! ;)

      • Vendredi 17 Mai à 21:16

        Ah oui, je n'y ai pas pensé, j'aurais pu. Je l'avais bien fait pour le cheval à deux têtes...

    4
    Vendredi 17 Mai à 14:32

    Effectivement c'est bien nu et râpé !

    Comment as-tu pu faire pour mettre ces animaux ? Je suis novice ... c'est un logiciel je pense ?

      • Vendredi 17 Mai à 21:19

        https://www.youtube.com/watch?v=d9eDVL28U-4

        C'est un peu fastidieux mais assez rigolo.

    5
    Sylvie
    Vendredi 17 Mai à 16:21

    La nature va très vite reprendre ses droits.

    6
    Anne**
    Vendredi 17 Mai à 22:02

    Oh la la, je te comprends, quelle tranchée !

    7
    Samedi 18 Mai à 02:12

    Au train ou vont les choses c'est peut être notre avenir de "truquer" les photos pour avoir une nature acceptable dans notre esprit. 

      • Samedi 18 Mai à 08:38

        Chez nous les chevreuils et les sangliers pullulent et à cause du grand nombre, ils abîment la forêt en mangeant toutes les pousses des arbres, ce qui est un problème. Donc pour le moment pas de panique, Légio !!!

        Je suis plus inquiète pour les abeilles !

    8
    Samedi 18 Mai à 06:37

    Je comprends ce que vous dites. C'est très perturbant quand un paysage change ainsi du tout au tout. Les coupes à nu me font toujours mal. Je pense aux oiseaux qui devaient revenir dans cette friche, les petits rongeurs aussi...

    Bon week end.

      • Samedi 18 Mai à 08:36

        Oui, c'est sûr mais les arbres ont été coupés depuis longtemps déjà (2 ans) donc pour les oiseaux de cette année, pas trop de dégats. Par contre pour les animaux de terre ça a été rude, bien sûr mais bon. Presque tous les paysages de campagne que l'on voit en France et ailleurs sont faits de la main de l'homme qui ne mettaient pas plus de gants avant que maintenant, même s'ils étaient moins rapides. On ne peut pas vivre dans une forêt vierge. Ceci dit, j'aimais bien la friche (sans les arbres malades), même avac toutes les ronces qui proliféraient à grande vitesse.

    9
    Samedi 18 Mai à 22:15
    Enfants, nous avons vu la forêt grandir et arriver à maturité. Maintenant on l'abat, on en tire profit. Serons nous encore de ce monde lorsque les nouvelles plantations atteindront la maturité ?
      • Dimanche 19 Mai à 07:56

        C'est vie d'une forêt, non ? Et il faut bien exploiter la forêt. D'ailleurs celle-ci est beaucoup plus importante qu'avant. Il n'est pas sûr d'ailleurs que le propriétaire replante des arbres, il va peut-être en faire un pré, il a des vaches.

        Ce que je déplore la plus, c'est qu'on ne plante pas toujours les arbres les plus résistants au climat et aux maladies.

    10
    Dimanche 19 Mai à 08:49

    AH, oui, une sacrée saignée!

      • Dimanche 19 Mai à 13:29

        Et encore, on n'en voit que la moitié.

    11
    Dimanche 19 Mai à 10:01

    Bon, l'herbe va repousser et le coin reverdir. Attendons les prochains clichés pour être rassurés sur le devenir du paysage !

    12
    Lundi 20 Mai à 06:15

    bonjour Martine

    c'est ce qu'on appelle des prés bois , les vaches y seront bien ainsi que les lapins et les chevreuils ...il y en a déjà .

    13
    Patricia
    Mercredi 22 Mai à 16:50
    Cela semble radical mais il est essentiel de réouvrir les paysages qui ont trop tendance à se fermer avec la baisse du nombre de troupeaux. C'est peut-être dans cet objectif que ce defrichage a eu lieu.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :