• 23/02/2017 La nuit au Puy

    Il était déjà très tard et j'avais envie de célébrer la cathédrale du Puy en Velay et Saint Michel d'Aiguilhe que j'avais vus illuminés.

    Saint Michel était éteint quand je suis sortie mais heureusement pour moi, il restait la cathédrale.

    Elle se découvre en remontant la rue des Tables.

    Je rappelle que cette cathédrale est le point de départ d'un des chemins vers Saint Jacques de Compostelle.

    (photos réalisées sans pied)

     

     

    « Le 22/02/2017 En allant vers la Haute-LoireEglise Saint Martin d'Alleyras »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Mars à 18:20

    Et bien je découvre car je ne connais pas cette région. Pas mal pour un travail sans pied de nuit

    2
    Sylvie
    Mercredi 1er Mars à 18:33

    Elle est magnifique .

    3
    Mercredi 1er Mars à 19:36

    C'est juste SUPERBE !

    Grand BRAVO

    4
    Zelindor
    Mercredi 1er Mars à 19:49

    ma jeunesse ! belles photos !

    5
    Jeudi 2 Mars à 07:54

    Bonjour Martine

    Je vais rectifier ou plutôt compléter ce que tu écris sur Le Puy en Velay, point de départ d'un des chemins vers Saint Jacques de Compostelle. Point de départ pour beaucoup, mais d'autres marcheurs notamment suisses, allemands ou autrichiens imités par les savoyards démarrent bien en amont, de Genève et même au-delà.

    En, tous cas, tu as fort bien réussi ces trois belles photos de nuit à main levée.

    Bises

      • Jeudi 2 Mars à 08:04

        Tu as raison Xtian de le souligner, d'ailleurs, certains partent même de chez eux!!!  mais le Puy est quand même assez mythique.

    6
    Jeudi 2 Mars à 09:00

    Moi, en 2005, j'étais parti de ... mon bureau à Genève sous le sourire de mes collaborateurs !

    7
    Vendredi 3 Mars à 00:21

    Excellentes photos. Je connais cet endroit de jour et je ne l'imaginais pas aussi beau de nuit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :